Nanaimo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Nanaïmo.

Nanaimo [1]
The Harbour City
Nanaimo
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Statut municipal cité (city)
Constitution
Démographie
Population 92 004 hab.[2] (2016)
Densité 1 030 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 51″ nord, 123° 56′ 11″ ouest
Superficie 8 930 ha = 89,30 km2
Divers
Langue(s) Anglais
Fuseau horaire UTC-8
Code géographique [1]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Nanaimo [1]

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Nanaimo [1]
Liens
Site web www.nanaimo.ca

Nanaimo[3] est une municipalité de la Colombie-Britannique, située sur l'île de Vancouver[4]. C'est la deuxième cité (city) en population de l'île (après Saanich[5]). Au recensement de 2016, on y a dénombré une population de 92 004[6] habitants.

Elle est située à 55 kilomètres à l'ouest de Vancouver et est séparée de cette dernière par le détroit de Géorgie[7].

Les couleurs de la ville sur une bannière municipale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers Européens à trouver la baie de Nanaimo, en 1791, étaient ceux du voyage espagnol de Juan Carrasco. Tôt dans les années 1800, Nanaïmo était un poste de traite, jusqu'à ce qu'en 1849 le chef de la tribu des Snuneymuxw[8] informe la Compagnie de la Baie d'Hudson de la présence de charbon dans la région. La compagnie construit en 1853 un fort nommé Nanaimo Bastion[9], qui existe encore de nos jours[10]. La municipalité devint alors une cité minière.

Une explosion dans les mines de Nanaïmo en 1887 tua 148 mineurs et devint la plus grosse explosion d'origine humaine jusqu'à l'explosion de Halifax en 1917.

La cité a compté successivement quatre quartiers chinois distincts. Le premier, pendant la ruée vers l'or des années 1860, était le troisième plus important de Colombie-Britannique.

Le premier maire élu de la ville de Nanaimo est Mark Bate en 1875[11],[12].

En 1884, à cause de tensions interraciales de plus en plus importantes liées au recrutement de briseurs de grèves chinois par la compagnie houillère Dunsmuir, cette dernière va aider au déplacement du quartier chinois à l'extérieur des limites de la municipalité. En 1908, lorsque deux entrepreneurs chinois achetèrent le site et essayèrent de lever des loyers, la communauté chinoise acheta un nouveau site pour le quartier chinois, principalement sur Pine Street. Ce troisième quartier chinois brûla en septembre 1960. Un quatrième quartier chinois émergea pour un temps dans les années 1920 sur Machleary Street.

La Compagnie de la Baie d'Hudson joue un rôle déterminant dans l'histoire de Nanaimo.

Géographie[modifier | modifier le code]

La cité est située sur l'île de Vancouver, à 110 kilomètres au nord de Victoria[13] et à 55 kilomètres à l'ouest de l’agglomération de Vancouver, par laquelle elle est reliée via BC Ferries[14].

Localisation de la ville de Nanaimo sur l'Île de Vancouver.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Municipal[modifier | modifier le code]

Nanaimo est administré par un maire élu et un Conseil municipal également élu. Le Conseil est formé huit conseillers [15]. Les élections sont tenu tous les quatre ans, sauf s'il y a besoin d'une élection partielle pour remplir un poste vacant[16].

Le maire est actuellement Leonard Krog[17],[18]. De leurs côté, les membres du Conseil municipalsont[18] :

Représentation fédérale[modifier | modifier le code]

La ville de Nanaimo est comprise dans une seule circonscription électorale fédérale :

Un seul député représente donc la ville au Parlement du Canada :

Représentation provinciale[modifier | modifier le code]

La ville est intégrée à 2 circonscriptions électorales provinciales[26],[27] :

2 députés représentent ainsi la ville de Nanaimo à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique :

Religion[modifier | modifier le code]

La ville de Nanaimo compte 44.35 % de chrétiens. La population de la ville se déclarant sans affiliation religieuse se chiffre à 52.01 %. La religion Sikh est également un pôle d’influence au sein de la population de Nanaimo : 1.03 % de la population se déclare d’appartenance Sikh. Le Bouddhisme est également une religion présente à Nanaimo avec 0.69 % de la population de la ville[31].

Les catholiques de Nanaimo relèvent du Diocèse de Victoria[32] tandis que les protestants anglican de la ville relèvent pour leurs parts du Diocèse anglican de Colombie-Britannique[33].

L'Église unie St- Andrew située à Nanaimo est d’appartenance chrétienne.

Langue[modifier | modifier le code]

Selon Statistique Canada, en 2016 , on dénombrait 88,455 anglophones et 1,075 francophones de langue maternelle dans la ville de Nanaimo[34]. Les francophones de la ville sont représentés par l'Association des francophone de Nanaimo[35].

Économie[modifier | modifier le code]

La principale force de l'économie était l'industrie du charbon, supplantée dans les années 1960 par l'industrie forestière.

L'industrie du tourisme contribue également grandement à l'économie locale[15].

Les citoyens de Nanaimo sont également capable d'autonomie via l'entreprise locale, assistés par le bureau municipal de Nanaimo Economic Development Corporation[36].

De son côté, la Chambre de commerce du Grand Nanaimo s'emploie à améliorer la qualité de vie de la communauté locale en offrant aux entreprises des possibilités de réussir. La chambre travaille afin d'assurer une base économique saine et une structure socio-économique positive au profit des entreprises et des résidents de la région de Nanaimo[37].

Attraits touristiques[modifier | modifier le code]

Le fort Nanaimo Bastion[38].

Jumelage[modifier | modifier le code]

La municipalité de Nanaimo est jumelée avec celle d'Iwatsuki-ku, Saitama, au Japon[41].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Nanaimo est reconnu pour être le lieu d'origine de plusieurs personnalités artistiques :

Sport[modifier | modifier le code]

Équipe de sport disparues[modifier | modifier le code]

Équipe de sport d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www4.rncan.gc.ca/recherche-de-noms-de-lieux/search?q=nanaimo&category=O
  2. https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/dp-pd/prof/details/page.cfm?Lang=E&Geo1=POPC&Code1=0568&Geo2=PR&Code2=59&Data=Count&SearchText=Nanaimo&SearchType=Begins&SearchPR=01&B1=All
  3. (en) « City of Nanaimo - The Harbour City », sur City of Nanaimo (consulté le 16 juin 2017)
  4. http://www4.rncan.gc.ca/recherche-de-noms-de-lieux/search?q=Île+de+Vancouver&category=O
  5. http://www4.rncan.gc.ca/recherche-de-noms-de-lieux/search?q=+Saanich&category=O
  6. Statistics Canada Government of Canada, « Census Profile, 2016 Census - Nanaimo [Population centre], British Columbia and British Columbia [Province] », sur www12.statcan.gc.ca, (consulté le 31 décembre 2018)
  7. http://www4.rncan.gc.ca/recherche-de-noms-de-lieux/search?q=Strait+of+Georgia&category=O
  8. https://www.snuneymuxw.ca
  9. a et b « HistoricPlaces.ca - HistoricPlaces.ca », sur www.historicplaces.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  10. (en) « The Bastion | Nanaimo Museum », Nanaimo Museum,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2017)
  11. https://www.nanaimo.ca/docs/about-nanaimo/past-mayors-of-nanaimo.pdf
  12. « Mark Bate - Nanaimo's First Mayor :: Heritage House Publishing Company », sur www.heritagehouse.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  13. « Noms de lieux - Résultats de recherche », sur www4.rncan.gc.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  14. BC Ferries Maps, BC Ferries.
  15. a et b (en) ALAN F.J. ARTIBISE, « Nanaimo », The Canadian Encyclopedia,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2017)
  16. (en) « Elections », sur www.nanaimo.ca (consulté le 4 décembre 2017)
  17. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Les municipales de Nanaimo ébranlent l’Assemblée législative », sur Radio-Canada.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  18. a et b (en) « Contact Mayor and Council », sur www.nanaimo.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  19. https://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/nanaimo-candidates-address-growing-homelessness-crisis-in-their-city-1.4851210
  20. https://www.nanaimobulletin.com/news/florist-announces-bid-for-nanaimo-city-council/
  21. Elections Canada, « Service d'information à l'électeur - Profil de la circonscription », sur www.elections.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  22. Nanaimo—Ladysmith
  23. « Sheila Malcolmson for Nanaimo--Ladysmith | NDP », sur Canada's NDP (consulté le 31 décembre 2018)
  24. « Navires abandonnés sur les côtes canadiennes : le Canada doit en faire plus selon une députée fédérale », sur www.rcinet.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  25. « Sheila Malcolmson - Survol - Chambre des communes du Canada », sur www.noscommunes.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  26. List of electoral districts in Greater Nanaimo
  27. « Elections BC » Electoral District Maps (Redistribution 2008) », sur elections.bc.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  28. (en) « Vacant », sur www.leg.bc.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  29. (en) Justin McElroy · CBC News · Posted: Mar 30 et 2017 6:37 PM PT | Last Updated: April 11, « B.C. Votes 2017: Nanaimo-North Cowichan riding profile | CBC News », sur CBC (consulté le 31 décembre 2018)
  30. (en) « Doug Routley », sur www.leg.bc.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  31. « AreaScore - Nanaimo Religion: Religious Faith Statistics statistics », sur areascore.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  32. (en) Roman Catholic Diocese of Victoria, « Roman Catholic Diocese of Victoria | RCD », sur www.rcdvictoria.org (consulté le 31 décembre 2018)
  33. « About Our Diocese | Anglican Diocese of British Columbia », sur www.bc.anglican.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  34. https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/dp-pd/prof/details/page.cfm?Lang=E&Geo1=POPC&Code1=0568&Geo2=PR&Code2=59&Data=Count&SearchText=Nanaimo&SearchType=Begins&SearchPR=01&B1=Language&TABID=1
  35. « L'Association des francophones de Nanaimo | Bienvenue », sur www.francophonenanaimo.org (consulté le 31 décembre 2018)
  36. (en) « Economic Development », sur www.nanaimo.ca (consulté le 4 décembre 2017)
  37. (en-US) « Home », sur Greater Nanaimo Chamber of Commerce (consulté le 31 décembre 2018)
  38. https://www.historicplaces.ca/en/rep-reg/place-lieu.aspx?id=1351
  39. « Pioneer Square Park | City of Nanaimo », sur www.nanaimo.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  40. « Lieuxpatrimoniaux.ca - HistoricPlaces.ca », sur www.historicplaces.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  41. Affaires étrangères Gouvernement du Canada, « Liste des villes jumelées et amies entre le Canada et le Japon », sur www.canadainternational.gc.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  42. Zone Arts et spectacles- Radio-Canada.ca, [https://ici.radio-canada.ca/arts-spectacles/musique/2006/09/25/001-krall.asp « Nouveaut� - Critique : Les p�pites de bonheur de Diana Krall | Musique | Radio-Canada.ca »], sur ici.radio-canada.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  43. « Jodelle Ferland », sur IMDb (consulté le 31 décembre 2018)
  44. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Un député conservateur récompense des militantes anti-avortement », sur Radio-Canada.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  45. https://www.cbc.ca/news2/arts/things-that-go-pop-blog/2011/03/saturday-night-fievre.html
  46. « John Desantis as Golem and Bernhard Forcher as Eckhar in SUPERNATURAL "Everybody Hates Hitler" | (c) 2013 Liane Hentscher/The CW - Assignment X Assignment X », sur www.assignmentx.com (consulté le 31 décembre 2018)
  47. « Epic can be low-key - MacEwan University », sur www.macewan.ca (consulté le 31 décembre 2018)
  48. (en) « Seth Lochhead from On The Coast », sur On The Coast (consulté le 31 décembre 2018)
  49. (en) « Nanaimo Islanders hockey team statistics and history at hockeydb.com », sur www.hockeydb.com (consulté le 31 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]