Nanaimo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Nanaïmo.

Nanaimo
The Harbour City
Nanaimo
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Statut municipal cité (city)
Constitution
Démographie
Population 92 004 hab. (2016)
Densité 1 030 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 51″ nord, 123° 56′ 11″ ouest
Superficie 8 930 ha = 89,30 km2
Divers
Langue(s) Anglais
Fuseau horaire UTC-8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Nanaimo

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Nanaimo
Liens
Site web www.nanaimo.ca

Nanaimo[1] est une municipalité de la Colombie-Britannique, située sur l'île de Vancouver. C'est la deuxième cité (city) en population de l'île (après Saanich). Au recensement de 2016, on y a dénombré une population de 92 004[2] habitants.

Elle est située à 55 kilomètres à l'ouest de Vancouver et est séparée de cette dernière par le détroit de Géorgie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers Européens à trouver la baie de Nanaimo, en 1791, étaient ceux du voyage espagnol de Juan Carrasco. Tôt dans les années 1800, Nanaïmo était un poste de traite, jusqu'à ce qu'en 1849 le chef de la tribu des Snuneymuxw informe la Compagnie de la Baie d'Hudson de la présence de charbon dans la région. La compagnie construit en 1853 un fort nommé Nanaimo Bastion, qui existe encore de nos jours[3]. La municipalité devint alors une cité minière.

Une explosion dans les mines de Nanaïmo en 1887 tua 148 mineurs et devint la plus grosse explosion d'origine humaine jusqu'à l'explosion de Halifax en 1917.

La cité a compté successivement quatre quartiers chinois distincts. Le premier, pendant la ruée vers l'or des années 1860, était le troisième plus important de Colombie-Britannique. En 1884, à cause de tensions interraciales de plus en plus importantes liées au recrutement de briseurs de grèves chinois par la compagnie houillère Dunsmuir, cette dernière va aider au déplacement du quartier chinois à l'extérieur des limites de la municipalité. En 1908, lorsque deux entrepreneurs chinois achetèrent le site et essayèrent de lever des loyers, la communauté chinoise acheta un nouveau site pour le quartier chinois, principalement sur Pine Street. Ce troisième quartier chinois brûla en septembre 1960. Un quatrième quartier chinois émergea pour un temps dans les années 1920 sur Machleary Street.

Géographie[modifier | modifier le code]

La cité est située sur l'île de Vancouver, à 110 kilomètres au nord de Victoria et à 55 kilomètres à l'ouest de l’agglomération de Vancouver, par laquelle elle est reliée via BC Ferries[4].

Gouvernement municipal[modifier | modifier le code]

Nanaimo est gouverné par un(e) maire(esse) et un conseil municipal composé de huit conseillers(ères)[5]. Les élections ont tenu tous les quatre ans, sauf s'il y a besoin d'une élection partielle pour remplir un poste vacant[6].

Économie[modifier | modifier le code]

La principale force de l'économie était l'industrie du charbon, supplantée dans les années 1960 par l'industrie forestière. L'industrie du tourisme contribue également grandement à l'économie locale[5]. Les habitants de Nanaimo aussi subviennent aux besoins d'eux-mêmes par l'entreprise locale, assistés par le bureau municipale de Nanaimo Economic Development Corporation[7].

Jumelage[modifier | modifier le code]

La municipalité de Nanaimo est jumelée avec celle d'Iwatsuki-ku, Saitama, au Japon[réf. nécessaire].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Nanaimo est entre autres le domicile de la chanteuse Diana Krall, de l'acteur Cameron Bright et de l'actrice Jodelle Ferland.

La militante pour la vie Mary Wagner y est née en 1974.

Sport[modifier | modifier le code]

Pendant une saison, les Islanders de Nanaimo de la Ligue de hockey de l'Ouest ont joué au hockey sur glace dans la cité de Nanaimo. Ils finirent cinquième de leur division et ne se qualifièrent pas pour les séries éliminatoires[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « City of Nanaimo - The Harbour City », sur City of Nanaimo (consulté le 16 juin 2017)
  2. http://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/dp-pd/prof/details/page.cfm?Lang=E&Geo1=POPC&Code1=0568&Geo2=PR&Code2=59&Data=Count&SearchText=Nanaimo&SearchType=Begins&SearchPR=01&B1=All
  3. (en) « The Bastion | Nanaimo Museum », Nanaimo Museum,‎ (lire en ligne)
  4. BC Ferries Maps, BC Ferries.
  5. a et b (en) ALAN F.J. ARTIBISE, « Nanaimo », The Canadian Encyclopedia,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Elections », sur www.nanaimo.ca (consulté le 4 décembre 2017)
  7. (en) « Economic Development », sur www.nanaimo.ca (consulté le 4 décembre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]