Kimberley (Colombie-Britannique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kimberley.
Kimberley
Kimberley, 2013
Kimberley, 2013
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Statut municipal cité (city)
Démographie
Population 6 139 hab. (2006)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 41′ 02″ nord, 115° 59′ 01″ ouest
Altitude Min. 1 113 m
Superficie 5 831 ha = 58,31 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Kimberley

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Kimberley

Kimberley est une cité (city) de Colombie-Britannique au Canada au bord de la Highway 95A entre les Monts Purcell et les Rocheuses. C'est la municipalité la plus élevée de la province, à 1 113 mètres.

Au recensement de 2006, on y a dénombré une population de 6 139 habitants[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La cité fut nommée Kimberley en 1896 d'après la mine de Kimberley en Afrique du Sud. De 1917 à 2001, c'était le centre d'activité de la plus grande mine mondiale de plomb et zinc, la Sullivan Mine. Aujourd'hui, c'est une station de ski. La ville a lancé un projet de centrale solaire de 200 mégawatts, ce qui en ferait la plus grande au Canada[2].

La mine de Sullivan, dans la ville de Kimberley, située à 1 200 mètres d'altitude, rivalisait encore en 1947 avec l'australienne Broken Hill pour la place de premier producteur mondial[3], malgré des réserves assez peu considérables[3]. Lors des meilleures années, elle employait de 4000 à 5000 travailleurs[4].


L'horloge à coucou de Kimberley .

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel