Nébuleuse du Croissant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis NGC 6888)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nébuleuse du Croissant
image
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Cygne
Ascension droite (α) 20h 12m 7s[1]
Déclinaison (δ) +38° 21′ 18″ [1]
Distance 5 000 al
(1 533 pc)
Magnitude apparente (V) +7.4

Localisation dans la constellation : Cygne

(Voir situation dans la constellation : Cygne)
Cygnus IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse en émission
Masse M
Dimensions 25
(7.27 pc)
Magnitude absolue -
Couleur (B-V) -
Découverte
Découvreur(s) William Herschel
Date 1792
Désignation(s) NGC 6888[1], Sh-2 105, LBN 203, H IV-72, GC 4561
Liste des nébuleuses en émission
version SHO
version HOO
Acquisition réalisée en pose courte

La nébuleuse du Croissant (NGC 6888) est une nébuleuse en émission située dans la constellation du Cygne, à environ 5 000 années-lumière[2]. Elle est issue des rapides vents stellaires créés par l'étoile Wolf-Rayet WR 136 (en), qui poussent la matière issue de vents plus lents éjectés par cette même étoile lorsqu'elle était plus jeune et plus petite (de type géante rouge) il y a 400 000 ans. Le front de choc engendre ce que l'on nomme une bulle de Wolf-Rayet. La nébuleuse est principalement ionisée par l'étoile centrale (photoionisation) qui a une température de surface de 70 000K[3]. La composition chimique de la nébuleuse montre un enrichissement en Azote et Carbone et un appauvrissement en Oxygène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Crescent Nebula » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c NGC 6888 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg
  2. Robert Nemiroff & Jerry Bonnell (traducteur : Didier Jamet), « NGC 6888, nébuleuse du croissant », Astronomy Picture of the Day (traduction : Ciel des Hommes),
  3. J. Reyes-Pérez, C. Morisset, M. Peña et A. Mesa-Delgado, « A Consistent Spectral Model of WR 136 and its Associated Bubble NGC 6888 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 452, no 2,‎ , p. 1764–1778 (ISSN 0035-8711 et 1365-2966, DOI 10.1093/mnras/stv1423, lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]