NGC 6503

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 6503
Image illustrative de l’article NGC 6503
NGC 6503 par le relevé Pan-STARRS.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dragon
Ascension droite (α) 17h 49m 26,4s[1]
Déclinaison (δ) 70° 08′ 40″ [1]
Magnitude apparente (V) 10,2[2]
10,9 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,31 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 7,0 × 2,5[2]
Décalage vers le rouge 0,000083 ± 0,000003[1]
Angle de position 123°[2]

Localisation dans la constellation : Dragon

(Voir situation dans la constellation : Dragon)
Astrométrie
Vitesse radiale 25 ± 1 km/s [1]
Distance 4,927 ± 0,997 Mpc (∼16,1 millions d'al)[3]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie SA(s)cd [1] Sc[4],[2],[5]
Dimensions environ 11,47 kpc (∼37 400 al)[1],[a]
Découverte
Découvreur(s) Arthur Auwers[4]
Date [4]
Désignation(s) PGC 60921
UGC 11012
MCG 12-17-9
CGCG 340-19
KARA 837
IRAS 17499+7009[2]
Liste des galaxies spirales

NGC 6503 est une galaxie spirale située dans la constellation du Dragon. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de −38 ± 4 km/s[1]. NGC 6503 a été découverte par l'astronome allemand Arthur Auwers en .

NGC 6503 par le télescope spatial Hubble.

Distance de NGC 6503[modifier | modifier le code]

Cette galaxie est trop rapprochée de la Voie lactée et on ne peut utiliser Loi de Hubble-Lemaître pour déterminer sa distance. Cependant, une quinzaine de mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) ont été réalisées à ce jour. Elles donnent une distance de 4,927 ± 0,997 Mpc (∼16,1 millions d'al)[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La classe de luminosité de NGC 6503 est III-IV et elle présente une large raie HI[1]. De plus, c'est une galaxie LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés[1]. NGC 6503 émet faiblement dans l'infrarouge. Sa luminosité dans l'infrarouge lointain est égale à 4,90 × 108  (108,69) et sa luminosité totale dans l'infrarouge est de 6,03 × 108  (108,78)[6].

NGC 6503 et est particulièrement colorée à cause de régions de gaz rouges qui sont disséminés le long de ses spirales. Les régions d'un bleu intense contiennent des étoiles en formation. Des zones de poussières brunes sont dans les bras de la galaxie et dans son centre[7].

Cette galaxie est située en bordure du « Vide local »[8], une région adjancente au Groupe local dépourvue de galaxies. Cette position l'a fait surnommer par l'astronome Stephen James O’Meara la « galaxie perdue dans l'espace » dans son livre de 2007 Hidden Treasures[9]. Cependant, même si elle semble loin de toutes autres galaxies, il se pourrait qu'elle fasse partie d'un groupe de galaxies[1].

Un disque entourant le noyau[modifier | modifier le code]

Grâce aux observations du télescope spatial Hubble, on a détecté un disque de formation d'étoiles autour du noyau de NGC 6503. La taille de son demi-grand axe est estimée à environ 1 190 pc (∼3 880 al)[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Diamètre dans les bandes POSS1 103a-O

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j (en) « Results for object NGC 6503 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke», NGC 6500 à 6599 », sur astrovalleyfield.ca (consulté le ).
  3. a et b « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 6503 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  4. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 6503 » (consulté le ).
  5. (en) « NGC 6503 », HyperLeda (consulté le ).
  6. D. B. Sanders, J. M. Mazzarella, D. -C. Kim, J. A. Surace et B. T. Soifer, « The IRAS Revised Bright Galaxy Sample », The Astronomical Journal, vol. 126, no 4,‎ , p. 1607-1664 (DOI 10.1086/376841, Bibcode 2003AJ....126.1607S, lire en ligne [PDF])
  7. (en) « Hubble Site, SPIRAL GALAXY NGC 6503 » (consulté le )
  8. (en) « NASA/ESA Hubble, NGC 6503 » (consulté le )
  9. « NGC 6503: a lone galaxy lost in space », sur Astronomy Now,
  10. S. Comerón, J. H. Knapen, J. E. Beckman, E. Laurikainen, H. Salo, I. Martínez-Valpuesta et R. J. Buta, « AINUR: Atlas of Images of NUclear Rings », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 402#4,‎ , p. 2462-2490 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2009.16057.x, Bibcode 2010MNRAS.402.2462C, lire en ligne [PDF])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

    •  NGC 6495  •  NGC 6496  •  NGC 6497  •  NGC 6498  •  NGC 6499  •  NGC 6500  •  NGC 6501  •  NGC 6502  •  NGC 6503  •  NGC 6504  •  NGC 6505  •  NGC 6506  •  NGC 6507  •  NGC 6508  •  NGC 6509  •  NGC 6510  •  NGC 6511