Mille par heure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est à revoir complètement :

L'auteur confond le mille marin ou nautic mile de 1852 m avec le mile de 1609 m...

Indicateur de vitesse automobile à double graduation (km/h et mph).

Le mille par heure, symbole mph ou, occasionnellement, mi/h, désigne l'unité de vitesse utilisée en météorologie aéronautique, le mille international par heure[1]. Elle est encore utilisée comme unité de mesure de la vitesse sur route dans certains pays anglo-saxons, mais dans le cas des États-Unis, il s'agit du mille terrestre américain par heure connu sous le nom (anglais) mile per hour (abrégé alors mph). Le mi/h était aussi utilisé au Canada jusqu'au milieu des années 1970, avant le passage au Système international d'unités (SI), il ne l'est plus que dans le système ferroviaire afin de se conformer à la norme des réseaux nord-américains[1],[2].

On lui préfèrera l'unité de vitesse usuelle km/h (kilomètre par heure) ou internationale le m/s (mètre par seconde) si cela simplifie les calculs de forces, puissances et énergies, à cause de l'ambiguïté de la définition du mille (mile), ou même à travers l'histoire d'un même pays.

Confusion[modifier | modifier le code]

Il existe souvent dans le public américain une confusion entre l'ancienne unité de vitesse terrestre (basée sur une définition légèrement différente du mille pour la mesure des distances, abolie mais encore en usage aux États-Unis) et l'unité scientifique (utilisant la définition du mille international pour mesurer la vitesse des vents et l'intensité des tempêtes et ouragans).

L'unité maritime et aéronautique, basée sur le mille marin à l'heure, pour la mesure du vent ou de la vitesse de déplacement, se dit nœud, et non mille à l'heure. Son abréviation est nd. En anglais, elle se dit knot pour nautic mile per hour, souvent abrégé NM/h, mais plus souvent kt.

Équivalences[modifier | modifier le code]

1 mi/h égale :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mille à l'heure », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française,‎ 2012 (consulté le 6 octobre 2013)
  2. N. Ganapathy, « Conversion au système métrique », L'Encyclopédie canadienne, Historica-Dominion,‎ 2012 (consulté le 6 octobre 2013)