NGC 6745

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 6745
Image illustrative de l’article NGC 6745
NGC 6745 vue par le télescope spatial Hubble[1]
Découverte
Désignations UGC 11391
PGC 62691
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite 19h 01m 41,68s[2]
Déclinaison +40° 44′ 45,1″[2]
Vitesse radiale 4 509 ± 2 km/s[2]
Distance 207 millions d'années-lumière (63,5 Mpc)[3]
Constellation Lyre

Localisation dans la constellation : Lyre

(Voir situation dans la constellation : Lyre)
Lyra IAU.svg
Caractéristiques
Type Galaxie irrégulière

NGC 6745 est une galaxie irrégulière située dans la constellation de la Lyre à environ 207 millions d'années-lumière (63,5 Mpc) de la Voie lactée. Il s'agit en réalité de deux galaxies en interaction, la plus petite (NGC 6745B visible en bas à droite en bordure du cliché ci-contre) ayant traversé la plus grande (NGC 6745A) il y a quelques centaines de millions d'années[4]. La grande galaxie était vraisemblablement une galaxie spirale avant la collision, mais sa structure est à présent très altérée. Elle a dû absorber l'essentiel du milieu interstellaire de la petite galaxie lors de son passage en son sein, cette dernière se trouvant dépouillée de son gaz et de ses poussières interstellaires.

L'âge des amas stellaires bleus formant un pont entre NGC 6745A et NGC 6745B est estimé à environ dix millions d'années[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA The Goddard Library – 7 novembre 2002 « A BIRD'S EYE VIEW OF A GALAXY COLLISION ».
  2. a b et c (en) 6745&bibdisplay=none NGC 6745 sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. (en) NASA Images – 2 novembre 2000 « A Bird's Eye View of a Galaxy Collision ».
  4. http://www.cidehom.com/apod.php?_date=120930
  5. (en) R. De Grijs, P. Anders, N. Bastian, R. Lynds, H. J. G. L. M. Lamers et E. J. O'Neil Jr, « Star cluster formation and evolution in nearby starburst galaxies – II. Initial conditions », Monthly Notices of the Royal Astronomy Society, vol. 343, no 4,‎ , p. 1285-1300 (lire en ligne) DOI:10.1046/j.1365-8711.2003.06777.x