Néoromantisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé. (avril 2009).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.


Le Néoromantisme est un mouvement artistique (littérature, peinture, musique…) né à la fin du XIXe siècle en réaction au naturalisme et au modernisme et cherchant à mettre l'accent sur les sentiments et la vie intérieure.

Article connexe : Nouveaux Romantiques.

France[modifier | modifier le code]

Angleterre[modifier | modifier le code]

1880 - 1910[modifier | modifier le code]

1930 - 1950[modifier | modifier le code]

Nom donné à un courant d'artistes et peintres britanniques, qui, à partir des années trente, rejette l'héritage de l'art abstrait et prône un retour à la figuration influencé par l'art visionnaire de Samuel Palmer et William Blake. Représentants principaux:


Europe[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Russie[modifier | modifier le code]

États-Unis d'Amérique[modifier | modifier le code]

Néoromantisme 1980 - 1990[modifier | modifier le code]

Définition du drame néoromantique :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Mellor. Paradise Lost: the neo-Romantic imagination in Britain, 1935 - 1955. (1987).
  • Peter Woodcock. This Enchanted Isle - The Neo-Romantic Vision from William Blake to the New Visionaries (2000).
  • Malcolm Yorke. The Spirit of Place - Nine Neo-Romantic Artists and Their Times (1989).
  • Michael Bracewell. England Is Mine (1997).
  • Peter Ackroyd. The Origins of the English Imagination (2002).
  • P. Cannon-Brookes. The British Neo-Romantics (1983).
  • Corbett, Holt and Russell (Ed's.) The Geographies of Englishness: Landscape and the National Past, 1880-1940 (2002).
  • Graham Arnold. The Ruralists - A Celebration (2003).
  • Christopher Martin. The Ruralists (An Art & Design Profile, No. 23) (1992).
  • S. Sillars. British Romantic Art and The Second World War (1991).
  • Trentmann F. Civilisation and its Discontents: English Neo-Romanticism and the Transformation of Anti-Modernisme in Twentieth-Century Western Culture (1994, Birkbeck College).
  • Edward Picot. Outcasts from Eden - ideas of landscape in British poetry since 1945 (1997).
  • Hoover, Kathleen and Cage, John. Virgil Thompson: His Life and Music (1959).
  • Albright, Daniel. Modernism and Music: An Anthology of Sources (2004).