Spandau Ballet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spandau Ballet
Description de cette image, également commentée ci-après

Spandau Ballet en mai 2015 au Beacon Theatre

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Londres, Angleterre
Genre musical Pop rock, new wave, blue-eyed soul, sophisti-pop, synthpop
Années actives 19791990
Depuis 2009
Labels Chrysalis, Mercury, Epic
Site officiel www.spandauballet.com
Composition du groupe
Membres Tony Hadley
Gary Kemp
Steve Norman
John Keeble
Martin Kemp

Spandau Ballet est un groupe de pop rock et de new wave anglais formé en 1979 à Londres.

Le groupe s'est successivement appelé The Cut et The Makers : le nom définitif vient d'un graffiti aperçu par un roadie à Berlin, dont Spandau est un quartier.

Initialement inspiré par un mélange de funk, jazz, rock et de synthétiseur, le groupe s'est finalement adouci et fut considéré comme un pionnier du mouvement des Nouveaux Romantiques des années 1980.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Gary Kemp et Steve Norman étaient des amis proches et ont tous deux fréquenté la même école à Islington. Très jeunes, ils envisagent de former un groupe. John Keeble et d'autres musiciens les rejoignent dans leur projet. En 1976, le groupe se forme sous le nom de The Cut.

À leurs débuts, ils se produisent dans les clubs londoniens, costumés et maquillés. À l'époque, ils fréquentent notamment Boy George, un rapprochement qui s'explique par leur appartenance commune aux Nouveaux Romantiques. Ils montent leur propre label, Re-formation, qui lui-même rejoint ensuite le label Chrysalis. Le groupe devient plus tard The Makers et ce n'est qu'à l'arrivée de Tony Hadley et, plus tard, de Martin Kemp que le groupe prend le nom de Spandau Ballet, sortant en 1980 son premier titre, To Cut a Long Story Short, qui est un succès immédiat dans le style new wave et pop synthétique (no 5 au Royaume-Uni).

Dans les années qui suivent, le groupe sort d'autres singles dont le succès est variable tout en conservant cependant une bonne audience, que ce soit dans leur pays d'origine comme au niveau international.

Consécration[modifier | modifier le code]

Ils connaissent un succès mondial et la consécration au printemps 1983 avec leur album True, et la chanson titre qui en est extraite qui se classe no 1 dans plusieurs pays du monde et no 4 aux États-Unis.

Fin 1984, leur album Parade et ses singles connaissent à nouveau le succès ; à la même époque, ils jouent sur le premier album du Band Aid et participent au concert Live Aid à Wembley en 1985.

Ils décrochent un autre succès notable, principalement en Europe et en Océanie, avec l'album Through the Barricades en 1986.

Déclin et séparation[modifier | modifier le code]

Le groupe se sépare en 1989 après l'échec de l'album Heart Like a Sky. Chaque membre s'est essayé à d'autres carrières (cinéma, carrières solos...) mais aucun n'a renoué avec le succès.

Reformation[modifier | modifier le code]

Le groupe se reforme en . Le 25 septembre de la même année, le groupe annonce la sortie de son nouveau single Once More : c'est aussi le nom d'un nouvel album, qui sort le et entre à la septième place du classement britannique des meilleures ventes d'albums, le UK Albums Chart, le 25 de ce même mois.

Formation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Journeys to Glory (no 5 au Royaume-Uni)
  • 1982 : Diamond (no 15 au Royaume-Uni)
  • 1983 : True (no 1 au Royaume-Uni, no 17 aux États-Unis)
  • 1984 : Parade (no 2 au Royaume-Uni, no 50 aux États-Unis)
  • 1986 : Through the Barricades (no 7 au Royaume-Uni)
  • 1989 : Heart Lke a Sky (no 31 au Royaume-Uni)
  • 2009 : Once More

Compilations et rééditions[modifier | modifier le code]

  • 1985 : The Singles Collection (no 3 au Royaume-Uni)
  • 1991 : The Best Of Spandau Ballet (no 44 au Royaume-Uni)
  • 2000 : Gold - The Best Of Spandau Ballet (no 7 au Royaume-Uni)
  • 2009 : Once More (no 7 au Royaume-Uni) : 11 titres revisités et réenregistrés avec deux titres inédits : Once More et Love Is All.
  • 2010 : Journeys to Glory : édition remasterisée incluant 11 titres bonus : remixes, live, faces B.
  • 2010 : Diamond : édition remasterisée incluant 18 titres bonus : remixes, live, faces B.
  • 2010 : True : édition remasterisée incluant 14 titres bonus : remixes, live et un DVD comprenant le concert Over Britain: Live at Sadlers Wells, May 1, 1983, les sessions BBC Performances 1982-1983 et un court documentaire.
  • 2010 : Parade : édition remasterisée incluant 20 titres bonus remixés et un live, BBC in Concert, Wembley Arena - February 9, 1985.
  • 2014 : The Story: The Very Best of Spandau Ballet

Singles[modifier | modifier le code]

De Journeys to glory :

  • To cut a long story short (1980, no 5 au Royaume-Uni)
  • The freeze (1981, no 17 au Royaume-Uni)
  • Musclebound (1981, no 10 au Royaume-Uni)

De Diamond :

  • Chant no.1 (I don't need this pressure on) (1981, no 3 au Royaume-Uni)
  • Paint me down (1981, no 30 au Royaume-Uni)
  • She Loved Like Diamond (no 49 au Royaume-Uni)
  • Instinction (1982, no 10 au Royaume-Uni)

De True :

  • Lifeline (1982, no 7 au Royaume-Uni)
  • Communication (1983, no 12 au Royaume-Uni)
  • True (1983, no 1 au Royaume-Uni, no 4 aux États-Unis)
  • Gold (1983, no 2 au Royaume-Uni, no 29 aux États-Unis)

De Parade :

  • Only when you leave (1984, no 3 au Royaume-Uni, no 34 aux États-Unis)
  • I'll fly for you (1984, no 9 au Royaume-Uni)
  • Highly strung (1984, no 15 au Royaume-Uni)
  • Round and round (1985, no 18 au Royaume-Uni)

De Through the barricades :

  • Through the barricades (1986, no 6 au Royaume-Uni)
  • Fight for ourselves (1986, no 15 au Royaume-Uni)
  • How many lies (1987 no 34 au Royaume-Uni)

De Heart like a sky :

  • Raw (1988, no 47 au Royaume-Uni)
  • Be free with your love (1989, no 42 au Royaume-Uni)
  • Empty Spaces (1989, no 94 au Royaume-Uni)
  • Crashed Into Love (1990, no 96 au Royaume-Uni)

De Once more :

  • Once More (2009, no 82 au Royaume-Uni)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]