Musique de Chambre (Joyce)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Musique de chambre.

Musique de Chambre (Chamber Music) est un recueil de trente-six poèmes écrits par James Joyce pendant ses jeunes années, de 1901 à 1906 et publié pour la première fois à Londres chez Elkin Mathews en 1909.

Liste[modifier | modifier le code]

  1. Strings in the earth and air
  2. The twilight turns from amethyst
  3. At that hour when all things have repose
  4. When the shy star goes forth in heaven
  5. Lean out of the window
  6. I would in that sweet bosom be
  7. My love is in a light attire
  8. Who goes amid the green wood
  9. Winds of May, that dance on the sea
  10. Bright cap and streamers
  11. Bid adieu, adieu, adieu
  12. What counsel has the hooded moon
  13. Go seek her out all courteously
  14. My dove, my beautiful one
  15. From dewy dreams, my soul, arise
  16. O cool is the valley now
  17. Because your voice was at my side
  18. O Sweetheart, hear you
  19. Be not sad because all men
  20. In the dark pine-wood
  21. He who hath glory lost, nor hath
  22. Of that so sweet imprisonment
  23. This heart that flutters near my heart
  24. Silently she's combing
  25. Lightly come or lightly go
  26. Thou leanest to the shell of night
  27. Though I thy Mithridates were
  28. Gentle lady, do not sing
  29. Dear heart, why will you use me so?
  30. Love came to us in time gone by
  31. O, it was out by Donnycarney
  32. Rain has fallen all the day
  33. Now, O now, in this brown land
  34. Sleep now, O sleep now
  35. All day I hear the noise of waters
  36. I hear an army charging upon the land

La plupart de ces poèmes ont été mis en musique. Ainsi, Luciano Berio en a repris trois dans sa pièce Chamber Music de 1953 (les numéros 1, 35 et 9).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • James Joyce, Poèmes : Chamber Music, Pomes Penyeach, Gallimard, traduction de Jacques Borel, édition bilingue
  • James Joyce, Œuvres, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, tome I, avec notes.
  • James Joyce, Musique de chambre - Pomes Penyeach - Ecce Puer, traduction et préface de Philippe Blanchon, La Nerthe, 2012, édition bilingue qui reprend l'ordre initial de James Joyce (1905) pour ce qui concerne Musique de chambre [1],[2]
  • James Joyce, Musique de chambre, traduction en vers rimés et réguliers par Adrien Louis, préface de Jacques Aubert, Barre-des-Cevennes, Éditions Le Bousquet-La Barthe, 2012, édition bilingue selon l'ordre de James Joyce.
  • James Joyce, Musique de chambre, traduction de Olivier Litvine, préface de Marc C. Conner, édition bilingue, Éditions Caractères, 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]