Bloomsday

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une fête image illustrant l’Irlande
Cet article est une ébauche concernant une fête et l’Irlande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bloomsday, en gaélique Lá Bloom, est une fête irlandaise qui se tient chaque 16 juinDublin notamment) et qui a pour objet de célébrer la vie de l'écrivain James Joyce.

Ce n'est donc pas la date de décès de Joyce qui est célébrée le Bloomsday, mais bien la date du jour pendant lequel se déroulent les événements fictifs relatés dans Ulysse. L'écrivain avait choisi de dater ce récit du jour de sa « déclaration d'amour » à sa future femme, Nora Barnacle (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le [1], dans une lettre à Harriet Shaw Weaver[1], James Joyce mentionne « a group of people who observe what they call Bloom's day – 16 june. They sent me hortensias, white and blue, dyed. »[1],[2] (« un groupe de personnes qui observent ce qu'ils appellent le jour de Bloom – 16 juin. Ils m'ont envoyé des hortensias teints en blanc et bleu. »).

Le Bloomsday a été célébré pour la première fois[3] le [3] à Dublin[3] par John Ryan (en), Anthony Cronin (en), Brian O'Nolan (Flann O'Brien), Patrick Kavanagh et Tom Joyce, un cousin de James Joyce[3]. Depuis ce jour, les admirateurs de James Joyce se vêtent des habits du début du XXe siècle, et parcourent la ville en citant des passages de l'œuvre. Le Bloomsday est, après la Saint-Patrick[4], la plus importante des fêtes célébrées par la diaspora irlandaise[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) A. Nicholas Fargnoli et Michael Patrick Gillespie, James Joyce A to Z: the essential reference to the life and work [« James Joyce (de) A à Z : la référence essentielle (sur sa) vie et (son) œuvre »], Oxford et New York, Oxford University Press, coll. « Oxford paperbacks », [1re éd.], XV-304 p., 26 cm (ISBN 0-19-511029-3 et 978-0-19-511029-6, OCLC 34966021), p. 21, entrée « Bloomsday » [lire en ligne (page consultée le 28 mai 2016)].
  2. (en) Stuart Gilbert (éd.), Letters of James Joyce [« Lettres de James Joyce »], vol. 1, New York, Viking Press, [2de éd.] (1re éd. ), 25 cm (OCLC 491555309), p. 216 [extrait (page consultée le 28 mai 2016)].
  3. a, b, c et d (en) « The first Bloomsday: watch Dublin's literati celebrate James Joyce's Ulysses in drunken fashion, 1954 » [« Le premier Bloomsday : regardez des lettrés de Dublin célébrer Ulysse de James Joyce de la façon ivre »] [html], sur openculture.com,‎ (consulté le 27 mai 2016).
  4. a et b (en) Tim Pat Coogan, Wherever green is worn: the story of the irish diaspora [« Partout où le vert est porté : l'histoire de la diaspora irlandaise »], Londres, Arrow, [2de éd.] (1re éd. Londres, Hutchinson, ), XXII-746-[16] p., 20 cm (ISBN 0-09995850-3 et 978-0-09995850-5, OCLC 49692234) [lire en ligne (page consultée le 28 mai 2016)].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]