Mont Wunu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Wunu
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 821 m
Massif Massif du Changbai
Coordonnées 41° 19′ 36″ N 125° 24′ 42″ E / 41.326667, 125.41166741° 19′ 36″ Nord 125° 24′ 42″ Est / 41.326667, 125.411667  
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province Liaoning
Xian autonome Huanren

Géolocalisation sur la carte : Liaoning

(Voir situation sur carte : Liaoning)
Mont Wunu

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Mont Wunu

Le mont Wunu (五女山 en chinois et Wǔ Nǚ Shān en pinyin, 오녀산 en coréen, « la montagne des cinq femmes ») est une montagne possédant une grande importance historique et culturelle car c'est le lieu de naissance du royaume de Goguryeo, un des Trois Royaumes de Corée. Elle se situe dans le xian mandchou de Huanren dans le Nord-Est de la République populaire de Chine, à 8 km au nord du chef-lieu, au-dessus de la rivière Hunjiang. La montagne culmine à 821 mètres d'altitude et forme un plateau entouré de falaises long de 1 500 mètres et large de 300 mètres[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des découvertes archéologiques ont été faites il y a quelques années. Elles montrent que la montagne a été occupée très tôt : les plus vieilles pièces sont des poteries âgées de 4 500 ans datant de la fin du Néolithique. Des armes et des outils ont aussi été retrouvés. Selon le Samguk Sagi, le royaume de Goguryeo a été fondé sur cette montagne en -37 avant que la capitale ne soit déplacée à la forteresse de Gungnae en l'an 3.

Ces fouilles réalisées sur 500 000 m2 ont été désignées comme étant l'une des 10 découvertes archéologiques majeures de 1999[2]. Elles ont montré que la ville avait trois portes, était entourée par des murs de pierre et par la falaise[3]. La muraille défensive était longue de 1 600 m avec des murs épais de 5 mètres en bas et 2,5 à 3,5 mètres en haut[3]. Elle était divisée en deux sections, une ville haute et une ville basse. En haut il y avait une tour de guet (15 × 17 m), un réservoir et les fondations d'un palais[3]. On y trouve également des restes d'entrepôts et de camps militaires avec des habitations en demi-cuvette[3]. Des vestiges datant de la fin du Néolithique, des royaumes combattants, de la période des Printemps et des Automnes, des dynasties Han, Wei, Jin et Liao ont également été retrouvés, soit un millier d'objets en poterie, pierre, bronze ou fer[2]. La ville de montagne de Wunu a été classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2004 au sein de l'ensemble des « capitales et tombes de l'ancien royaume de Koguryo ». Cependant, sur ce site, les restes des vestiges sont recouverts par la terre et ne sont pas visibles.

Parc national[modifier | modifier le code]

À 130 km plus à l'est, près de la ville de Ji'an, le parc national forestier de Wunushan a été fondé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) foreignerCN.com : Travel in Liaoning
  2. a et b (en) china.org.cn : Top Ten Archaeological Discoveries of 1999
  3. a, b, c et d (en)(fr) Document d'évaluation (2003), évaluation préalable à l'inscription au patrimoine mondial réalisée par l'ICOMOS