Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang'an-Tian-shan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang’an-Tian-shan *
Image illustrative de l’article Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang'an-Tian-shan
Les ruines de la passe de Yumen, l'un des sites inscrits au patrimoine mondial
Coordonnées 34° 18′ 16″ nord, 108° 51′ 26″ est
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Type Culturel
Critères (II), (III), (V), (VI)
Superficie 426,68 km2
Zone tampon 1 899,6 km2
Numéro
d’identification
1442
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2014 (38e session)
Géolocalisation sur la carte : Asie
(Voir situation sur carte : Asie)
Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang’an-Tian-shan
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

« Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang'an-Tian-shan » est un site sériel transfrontalier du patrimoine mondial, réparti sur trois pays asiatiques : Chine, Kazakhstan et Kirghizistan.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1988, l'UNESCO lance une étude autour de la route de la soie afin de promouvoir la compréhension et la diffusion des cultures à travers l'Eurasie, ainsi que la protection du patrimoine[1]. En , l'UNESCO et l'Administration nationale du patrimoine culturel de la République populaire de Chine (en) parrainent une conférence à Tourfan (Xinjiang) sur la coordination des candidatures au patrimoine mondial des sections de la route de la soie[1]. À l'issue de cette conférence, la Chine et cinq pays d'Asie centrale, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan se mettent d'accord pour soumettre une candidature commune en 2010[1]. En 2009, ces six pays forment un comité de coordination qui va dans ce sens[1].

Le , la Chine inscrit 48 sites de la route de la soie sur sa liste indicative, préalable nécessaire à leur examen par l'UNESCO. Ces sites se répartissent entre route de la soie terrestre (provinces et région de Henan, Shaanxi, Qinghai, Gansu, Ningxia et Xinjiang) et route de la soie maritime (Ningbo, Zhejiang, Quanzhou, Fujian)[2]. Le , l'Iran soumet une liste indicative de sites du Khorassan[3]. Le , le Turkménistan soumet 29 sites répartis le long de onze segments de la route de la soie[4]. L'Inde fait de même le , avec douze sites[5]. Le Kirghizistan soumet sa liste de six sites le [6], l'Ouzbékistan 18 sites le même jour[7], le Kazakhstan le [8].

À la fin 2011, compte-tenu de la taille du projet, l'UNESCO propose de diviser les applications en corridors[1]. En , la Chine, le Kazakhstan et le Kirghizistan acceptent de soumettre une candidature commune pour le corridor d'Asie centrale le long du Tian Shan. L'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan préparent une candidature pour un autre corridor[1].

En 2013, la candidature pour le corridor Chang'an-Tian Shan est finalisée et officiellement soumise par le Kirghizistan[1] : elle comprend 22 sites en Chine, huit au Kazakhstan et trois au Kirghizistan. Les sites originellement proposés par la Chine sont substantiellement révisés pour cette candidature ; en particulier, les sites du Ningxia et les sites maritimes n'en font pas partie[9].

La candidature est approuvée le , lors de la 38e session du Comité du patrimoine mondial à Doha, au Qatar[10],[1].

Sites[modifier | modifier le code]

L'inscription au patrimoine mondial comprend 33 sites en Chine, au Kazakhstan et au Kirghizistan[11]. Ils comprennent les capitales et les palais de plusieurs empires, des comptoirs commerciaux, des temples bouddhiques rupestres, des sections de routes, des relais de poste, des cols de montagne, des tours, des sections de la Grande Muraille, des fortifications, des tombes et des édifices religieux[12]. Au total, ces 33 sites recouvrent 426,68 km2 et possèdent une zone tampon de 1899,6 km2[1]. Ils répondent aux critères culturels (ii), (iii), (v) et (vi) de l'UNESCO.

L'ICOMOS, qui a évalué l'éligibilité de l'inscription, catégorise les sites selon quatre régions[13],[14] :

Outre son identifiant du patrimoine mondial débutant par « 1142 », chaque site possède un code dont la première lettre signifie :

  • C : villes centrales
  • S : établissements commerciaux
  • T : installations de transport et de défense
  • R : sites religieux
  • A : sites associés
Référence Code Site Lieu Pays Superficie
(ha)
Zone tampon
(ha)
Coordonnées Image
1442-001 C01-CN Palais Weiyang à Chang'an, dynastie des Han occidentaux Xi'an, Shaanxi Chine 611,09 5 422,02 34° 18′ 22″ nord, 108° 51′ 06″ est Historic Site of Weiyang Palace 12 2013-09.JPG
1442-002 C02-CN Luoyang, de la dynastie des Han orientaux à celle des Wei du Nord Luoyang, Henan Chine 1 088,38 8 882,06 34° 43′ 48″ nord, 112° 37′ 17″ est
1442-003 C03-CN Palais Daming à Chang'an, dynastie Tang Xi'an, Shaanxi Chine 376,55 267,05 34° 17′ 35″ nord, 108° 57′ 34″ est Reconstructed Danfeng Men.jpg
1442-004 C04-CN Porte de Dingding (zh), Luoyang, dynasties Sui et Tang Luoyang, Henan Chine 91,30 2 932,48 34° 37′ 58″ nord, 112° 27′ 38″ est Dingding gate.jpg
1442-005 C05-CN Qocho Turpan, Xinjiang Chine 459,97 51 207,80 42° 51′ 09″ nord, 89° 31′ 40″ est Gaochang Ruins Turpan Xinjiang China 新疆 吐魯番 高昌故城 - panoramio (11).jpg
1442-006 C06-CN Yar Turpan, Xinjiang Chine 680,33 2 522,25 42° 57′ 02″ nord, 89° 03′ 50″ est 2015-09-18-090329 - Ruinenstadt Jiaohe.jpg
1442-007 C07-CN Beshbaliq Changji, Xinjiang Chine 385,15 789,54 44° 05′ 47″ nord, 89° 12′ 28″ est
1442-008 C08-KG Ak-Beschim Tchouï, Tchouï Kirghizistan 37,78 1 360 42° 48′ 19″ nord, 75° 12′ 00″ est
1442-009 C09-KG Burana Tchouï, Tchouï Kirghizistan 36,58 1 900 42° 44′ 50″ nord, 75° 14′ 51″ est Balasagun ruins.jpg
1442-010 C10-KG Krasnaya Retchka (en) Ysyk-Ata, Tchouï Kirghizistan 743,31 3 265 42° 54′ 54″ nord, 75° 00′ 41″ est Ruins of Nevkat.jpg
1442-011 C11-KZ Kayalyk (kk) Sarkand, Almaty Kazakhstan 85,2 146,1 45° 39′ 50″ nord, 80° 15′ 43″ est
1442-012 S01-KZ Talgar (ru) Talgar, Almaty Kazakhstan 55,7 329,3 43° 16′ 44″ nord, 77° 13′ 22″ est
1442-013 S02-KZ Aktobe (kk) Chou, Jambıl Kazakhstan 4 135 702 43° 13′ 34″ nord, 74° 02′ 01″ est
1442-014 S03-KZ Kulan Turar Ryskoulov, Jambıl Kazakhstan 1 113 561 42° 54′ 40″ nord, 72° 44′ 56″ est
1442-015 S04-KZ Ornek (kk) Turar Ryskoulov, Jambıl Kazakhstan 6 549 4 294,5 42° 53′ 40″ nord, 72° 08′ 52″ est
1442-016 S05-KZ Akyrtas (kk) Turar Ryskoulov, Jambıl Kazakhstan 36 736 42° 57′ 13″ nord, 71° 48′ 10″ est
1442-017 S06-KZ Kostobe (kk) Bayzak, Oblys de Jambıl Kazakhstan 43 95,5 42° 59′ 24″ nord, 71° 31′ 25″ est
1442-018 T01-CN Passe de Hangu (en), dynastie Han, xian de Xin'an Luoyang, Henan Chine 98,77 463,41 34° 43′ 11″ nord, 112° 10′ 16″ est Hangu Pass.jpg
1442-019 T02-CN Section Shihao de la route des monts Xiao Sanmenxia, Henan Chine 37,17 1 206,72 34° 43′ 07″ nord, 111° 30′ 34″ est
1442-020 T03-CN Suoyang (en) Jiuquan, Gansu Chine 15 788,60 23 424,66 40° 14′ 48″ nord, 96° 12′ 11″ est Suoyang City 12.jpg
1442-021 T04-CN Relais de Xuanquanzhi (zh) Dunhuang, Gansu Chine 824,26 2 647,39 40° 15′ 53″ nord, 95° 19′ 46″ est
1442-022 T05-CN Passe de Yumen Dunhuang, Gansu Chine 5 967,80 50 923,02 40° 21′ 13″ nord, 93° 51′ 50″ est Yumen Guan Dunhuang Jiuquan Gansu China 敦煌 玉门关遗址 - panoramio (6).jpg
1442-023 T06-CN Phare de Kizilgaha (zh) Aksou, Xinjiang Chine 100,00 6 608,69 41° 47′ 37″ nord, 82° 53′ 54″ est
1442-024 T07-KZ Karamergen (kk) Balkhash, Almaty Kazakhstan 7,9 47,7 45° 54′ 29″ nord, 75° 39′ 47″ est
1442-025 R01-CN Ensemble du temple des grottes de Kizil Aksou, Xinjiang Chine 1 798,48 9 849,17 41° 47′ 02″ nord, 82° 30′ 20″ est Kizil Caves Kuqa Xinjiang China 新疆 库车 克孜尔千佛洞 - panoramio (1).jpg
1442-026 R02-CN Ruines bouddhiques de Subashi Aksou, Xinjiang Chine 854,11 4 322,59 41° 51′ 21″ nord, 83° 02′ 50″ est Kuqa May 2007 420.jpg
1442-027 R03-CN Ensemble du temple de Bingling Linxia, Gansu Chine 132,62 2 044,37 35° 48′ 33″ nord, 103° 02′ 52″ est Bingling01.jpg
1442-028 R04-CN Ensemble du temple des grottes du mont Maiji Tianshui, Gansu Chine 483,71 1 259,28 34° 21′ 03″ nord, 106° 00′ 10″ est Majishan entire hill 20090226.jpg
1442-029 R05-CN Temple des grottes de Binzhou (zh) Xianyang, Shaanxi Chine 34,68 587,26 35° 04′ 24″ nord, 107° 59′ 32″ est
1442-030 R06-CN Grande pagode de l'oie sauvage Xi'an, Shaanxi Chine 5,33 354,32 34° 13′ 11″ nord, 108° 57′ 33″ est Giant Wild Goose Pagoda.jpg
1442-031 R07-CN Petite pagode de l'oie sauvage Xi'an, Shaanxi Chine 3,97 345,82 34° 14′ 27″ nord, 108° 56′ 15″ est 2015-09-23-083327 - Xian, Kleine Wildganspagode.jpg
1442-032 R08-CN Pagodes du temple Xingjiao[15] Xi'an, Shaanxi Chine 2,08 428,77 34° 05′ 29″ nord, 109° 02′ 02″ est 兴教寺.JPG
1442-033 A01-CN Tombe de Zhang Qian Hanzhong, Shaanxi Chine 1,34 37,36 33° 09′ 30″ nord, 107° 17′ 27″ est

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i (zh) « 丝路入遗33遗迹22处在中国 », sur people.cn,‎
  2. (en) « Chinese Section of the Silk Road: Land routes in Henan Province, Shaanxi Province, Gansu Province, Qinghai Province, Ningxia Hui Autonomous Region, and Xinjiang Uygur Autonomous Region; Sea Routes in Ningbo City, Zhejiang Province and Quanzhou City, Fujian Province - from Western-Han Dynasty to Qing Dynasty », sur UNESCO
  3. (en) « Silk Route (Also as Silk Road) », sur UNESCO
  4. (en) « Silk Roads Sites in Turkmenistan », sur UNESCO
  5. (en) « Silk Road Sites in India"] 2010-01-20 », sur UNESCO
  6. (en) « Silk Roads Sites in Kyrgyzstan », sur UNESCO
  7. (en) « Silk Roads Sites in Uzbekistan », sur UNESCO
  8. (en) « Silk Road », sur UNESCO
  9. (zh) « 3国联手申遗'丝绸之路'河南成唯一'双遗产'省份 », sur ifeng.com,‎
  10. (en) « Decision : 38 COM 8B.24 », sur UNESCO
  11. « Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang’an-Tian-shan - Cartes », sur UNESCO
  12. « Routes de la soie : le réseau de routes du corridor de Chang’an-Tian-shan », sur UNESCO
  13. [PDF] (en) « 2014 Evaluations of Nominations of Cultural and Mixed Properties to the World Heritage List », sur ICOMOS
  14. (zh) « 丝路申遗涉及3国33处遗迹是全球最大跨国遗产项目 », sur hsw.cn,‎
  15. (en) « Xingjiao Temple, Ancient Chinese Buddhist Site, Faces Demolition », sur Huffington Post,

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]