Kaiping

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kāipíng shì
开平市
Kaiping
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Guangdong
Préfecture Jiangmen
Statut administratif Ville-district
Code postal 529300[1]
Indicatif +86 (0)750
Immatriculation 粤J
Démographie
697 395 hab. (2010)
Densité 420 hab./km2
Géographie
Coordonnées 22° 22′ 00″ nord, 112° 41′ 00″ est
Altitude m
Superficie 165 900 ha = 1 659 km2
Localisation
Localisation de Kāipíng shì
Géolocalisation sur la carte : Chine
Voir sur la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Kāipíng shì
Géolocalisation sur la carte : Chine
Voir sur la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Kāipíng shì
Liens
Site web www.kaiping.gov.cn

Kaiping (chinois simplifié : 开平市 ; chinois traditionnel : 開平市 ; pinyin : kāipíng shì) est une ville de la province chinoise du Guangdong. C'est une ville-district placée sous la juridiction de la ville-préfecture de Jiangmen. On y parle le dialecte de Kaiping du groupe de Siyi du Cantonais (ou Yue).

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du district était de 697 395 habitants en 2010[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Kaiping située dans la région de Jiangmen (agglomération de Guangzhou, province du Guangdong). Pendant le règne de la dynastie des Song du Nord, le village de Shagang Guzhou était le chef-lieu du comté de Xin'an. Dans le village de Guzhou, les briques de la porte du comté de Xin'an ont été déterrées. Celles-ci font partie des reliques culturelles du comté de Kaiping.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Wu Shangshi (chinois : 吴尚时) : géographe et éducateur chinois, maître de géographie à Lingnan. Diplômé du département d'anglais de l'Université Sun Yat-Sen en 1928, il part étudier en France et obtient en 1934 une maîtrise nationale. Wu Shangshi maîtrise l'anglais, le français et l'allemand. Il a découvert les « reliques de l'éclipse d'ancienne mer à sept étoiles dans une bande » dans le Guangdong et a expliqué l'érosion antique. Il y a écrit plus de 70 articles sur la traduction. Décédé en 1947.

Luo Gongliu (chinois : 羅工柳) : célèbre peintre à l'huile

Szeto Wah (chinois : 司徒華) : activiste social de Hong Kong, membre clandestin du parti communiste chinois

Szutu Hong Pei (chinois : 司徒宏沛) (19071987) : Né dans la ville de Chikan, Kaiping, province du Guangdong, il est l’un des fondateurs du Zhongshan Medical College de Guangzhou et un ancien du département de gestion des chemins de fer de l’Université Jiaotong de Shanghai[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Tour de Rui Shi à Kaiping.

Les environs de Kaiping abritent plusieurs milliers de réalisations architecturales uniques et peu connues, construites par les migrants chinois de retour des États-Unis, du Canada et d'Australie au XIXe siècle. Sur plusieurs étages, ces forts (碉楼 diaolou) remplissaient les mêmes fonctions que les châteaux-forts médiévaux. Les diaolou et villages de Kaiping ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial en [4].

Dialou de Kaiping
Diaolou

Économie[modifier | modifier le code]

C'est la plus ancienne ville houillère en Chine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Codes postaux et téléphoniques du Guangdong, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel.
  2. (en) National Population of Statistics China Census 2010 [1]
  3. Archives de l'hôpital du cancer de Guangzhou
  4. Fiche d'actualités de l'UNESCO, Fiche d'actualités de chine-informations

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]