Palais d'Été

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Ancien Palais d'Été ou Palais d'Été (Saint-Pétersbourg).

Palais d'Été, jardin impérial de Pékin (Beijing) *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
SummerPalace2.jpg
Coordonnées 39° 59′ 51″ nord, 116° 16′ 08″ est
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Type Culturel
Critères (i) (ii) (iii)
Numéro
d’identification
880
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1998 (22e session)

Géolocalisation sur la carte : centre de Pékin

(Voir situation sur carte : centre de Pékin)
Palais d'Été, jardin impérial de Pékin (Beijing)

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Palais d'Été, jardin impérial de Pékin (Beijing)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le Palais d'Été[a] (chinois simplifié : 颐和园 ; chinois traditionnel : 頤和園 ; pinyin : yíhéyuán ; littéralement : « Jardins de l'harmonie préservée ») est un palais situé à Pékin, en république populaire de Chine.

Il a été construit par l'impératrice Cixi à partir de 1886 non loin de l'ancien Palais d'Été incendié en par le corps expéditionnaire franco-anglais lors de la seconde guerre de l'opium.

Description[modifier | modifier le code]

Les sites principaux du Palais d'Été sont la colline de la Longévité (万寿山, wàn shòu shān) et le lac de Kunming (昆明湖, kūn míng hú). L'ensemble couvre une surface de 2,9 km2, dont les trois-quarts sont occupés par le plan d'eau. Sur les 70 000 m2 de surface construite, on trouve une grande diversité de jardins, palais et autres édifices de style classique chinois.

Le lac de Kunming est traversé par le pont aux Dix-sept arches (十七孔桥, shí qī kǒng qiáo).

D'autres sites remarquables du Palais d'Été comprennent, entre autres, la rue Suzhou (苏州街) et le Long Couloir (长廊).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Palais d'Été a été construit par l'impératrice Cixi à partir de 1886 non loin de l'ancien Palais d'Été incendié en octobre 1860 par le corps expéditionnaire franco-anglais lors de la seconde guerre de l'opium. En 1888, elle dépensa des sommes considérables pour rebâtir et agrandir le Yiheyuan (Jardin où l'on cultive la concorde). On lui reprocha vivement d'avoir utilisé des fonds originellement destinés à la marine de guerre chinoise.

Le Palais eut à subir des dommages en août 1900 lors de d'une nouvelle occupation de Pékin par les troupes occidentales de l'Alliance des huit nations au cours de la Révolte des Boxers.

En décembre 1998, l'UNESCO inclut le Palais d'Été dans sa liste du patrimoine mondial. Elle le qualifie d'« expression exceptionnelle de l'art créatif du jardin paysager chinois, intégrant réalisations humaines et nature en un tout harmonieux ».

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On écrit « le palais d’été de Pékin » (si on fait figurer le nom de la ville) et « le Palais d’Été » (si le nom de la ville est absent car ce nom est implicite), ce conformément à une bonne pratique typographique appliquée aux monuments et bâtiments publics.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]