Monique Enckell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monique Enckell
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Autres activités
Radio et télévision
Distinctions
Prix du scénario fantastique d'Avoriaz 1981
et Perspectives du Cinéma Français Festival de Cannes 1983
avec Si j’avais mille ans

Monique Enckell est une dramaturge, écrivain, et cinéaste française.

Parcours[modifier | modifier le code]

Monique Enckell se consacre au cinéma en tant que réalisatrice avec un court métrage en hommage à Jacques Tati avec Rufus et un long métrage qui obtiendra le Prix du scénario fantastique d'Avoriaz en 1981.

Elle se consacre un court moment à la télévision avant de se lancer dans la radio de 1990 à 2003 avec des pièces radiophoniques qui seront mises en onde sur France Culture entre autres par Marguerite Gateau, Claude Roland-Manuel, Michel Sidoroff, Jacques Taroni et Jean-Matthieu Zahnd et se consacre ensuite totalement au théâtre comme dramaturge. Ses textes ont été lus par Mathieu Genet et Audrey Bonnet (notamment au Théâtre des Halles au Festival d'Avignon), mis en scène par Abbes Zahmani au Festival du jeune théâtre d’Alès, Jean-Louis Jacopin à La Cartoucherie, Marc Zammit et Ophélia Teillaud, Gabriel Garran à la Cité européenne des Récollets et Julien Bal au 6b et sont édités (L'Avant-scène Théâtre, les éditions des Quatre-vents).

Elle a également écrit des pièces à destination du jeune public. Nombreuses représentations, publications L'Avant-scène Théâtre, Actes Sud-Papiers, L'École des loisirs, Lansman et éditions La Fontaine.

En 2014, Monique Enckell est invitée au colloque « Gestes et écriture dans les arts contemporains #2 » organisé par l'équipe du CIMArtS de l'université de Franche-Comté[1].

Elle a publié en parallèle plusieurs récits, notamment Quand je serai grande, je serai étrangère paru au Seuil en 2000.

Romans, récits[modifier | modifier le code]

En revue[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Pièces et représentations théâtrales[modifier | modifier le code]

  • L’Homo Europeanus, c’est moi[5], mise en scène Lucien Marchal, Théâtre en Actes, Paris, 1992 ; mise en scène Jean-Louis Jacopin, La Cartoucherie, 1997
  • Dieu merci, on ne meurt qu’une fois[6], mise en scène Abbes Zahmani, Festival du jeune théâtre d’Alès, 1993
  • Ne devient pas fou qui veut[7], Festival du jeune théâtre d’Alès, 1993
  • Heureux comme des rois[8], rencontres de la Cartoucherie, 1996
  • À mort l’amour ![9], mise en scène Ophélia Teillaud et Marc Zammit, Scène Nationale de Cergy-Pontoise, Ris-Orangis, La Norville, 2004 ; événement transdisciplinaire « Le Grand cirque » avec la création de cinq pièces de Monique Enckell dont À mort l’amour !, mise en scène Ophélia Teillaud et Marc Zammit, château de Morsang-sur-Orge, 2005
  • La Main qui flambe[10], avec Mathieu Genet, Salon du théâtre et de l'édition théâtrale, 2005 ; L’Été en Automne, Vrigne, 2006[11]
  • Au pays de Chinguetti, mise en espace Gabriel Garran avec Audrey Bonnet, Cité européenne des Récollets, 2006 ; Théâtre des Halles, Festival d'Avignon, 2007
  • Pas complètement noir, le gris, mise en espace Marc Zammit, Montréal, 2006 ; objet de l'exposition « Delirium » de Claudia Bernal, Montréal, 2007[12] ; mise en scène Julien Bal, 6b, Saint-Denis, octobre 2013[13]
  • Raconte-moi ton histoire je te raconte mon histoire, mise en voix, 2008 ; mise en voix festival Mantsina sur scène (Dieudonné Niangouna), Brazzaville, Congo, 2013
  • Combien faut-il de pauvres pour faire un riche ? (hommage à Léon Bloy)[14]
  • Humain mais pas trop
  • Kilométrage illimité
  • Métamorphose Business
  • Elle a sonné un soir à ma porte

Représentations théâtre jeune public[modifier | modifier le code]

  • Le Grand nénuphar d'Amazonie[15], mise en scène Patricia Giros, CDN Théâtre des Jeunes Spectateurs, Montreuil, 1992
  • Deux jambes, deux pieds, mon œil[16], mise en scène Patricia Giros, CDN Théâtre des Jeunes Spectateurs, Montreuil, 1997 ; mise en scène Marie-Angèle Vaurs, Théâtre des Nouveautés, Tarbes, 2004, Blagnac, 2005 ; compagnie Les Petits cailloux, Seine-et-Marne, 2013[17] ; mise en scène Clotilde Baudon, Marseille, 2013[18].
  • Vive la vie en vert et bleu ![19], mise en scène Michel Boulay, Théâtre Jean Vilar, Montpellier, 2000
  • Il a dit, il n'a pas dit[20], mise en scène festival Bravo, Helsinki, 2012[21]

Publications[modifier | modifier le code]

Théâtre jeune public[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Cinéma, télévision[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Entretien[modifier | modifier le code]

  • Entretien avec Jean-François Cadet et Khaled, émission « Vous m'en direz des nouvelles », RFI, diffusée le 16 avril 2014[39]

Sur Monique Enckell (non exhaustif)[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Mignard, « Si j’avais 1000 ans - La critique, Quand Alan Stivell faisait du cinéma », site À voir à lire[40]
  • Marc-Olivier Parlatano, « L’Oasis de la mémoire » (sur Il pleut du sable sur Paris), Le Courrier, 17 avril 2014[41]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lire l'appel à contribution « Formes et dispositions d’écriture pour le théâtre du symbolisme à aujourd’hui : enjeux poétiques, dramatiques et scéniques » et le programme des interventions de la journée « Gestes et écriture dans les arts contemporains #2 ».
  2. Présentation et avis de Ricochet de Quand je serai grande, je serai étrangère.
  3. Fiche de Madame l'Afrique aux éditions du Seuil.
  4. Il pleut du sable sur Paris sur le site des éditions Al Manar / Alain Gorius.
  5. Fiche de L’Homo Europeanus, c’est moi.
  6. Fiche de Dieu merci, on ne meurt qu’une fois et Fiche des Archives du spectacle.
  7. Fiche de Ne devient pas fou qui veut.
  8. Fiche d'Heureux comme des rois.
  9. Fiche d'À mort l’amour !.
  10. Fiche de La Main qui flambe.
  11. Voir la présentation de la lecture de La Main qui flambe par Mathieu Genet.
  12. Voir le site de Claudia Bernal.
  13. Présentation de Pas complètement noir, le gris, fiche des Archives du spectacle et captation vidéo [voir en ligne] Speaker Icon.svg.
  14. Fiche de Combien faut-il de pauvres pour faire un riche ?.
  15. Fiche de Le Grand nénuphar d'Amazonie.
  16. Fiche de Deux jambes, deux pieds, mon œil du répertoire de la Chartreuse et fiche des Archives du spectacle.
  17. Fiche de Deux jambes, deux pieds, mon œil... de la compagnie Les Petits cailloux.
  18. Fiche de Deux jambes, deux pieds, mon œil... de la compagnie Éclairage public.
  19. Fiche de Vive la vie en vert et bleu ! des Archives du spectacle.
  20. Fiche de Il a dit, il n'a pas dit.
  21. Avec un passage à la librairie Arkadia.
  22. L'Avant-scène Théâtre no 934.
  23. Présentation d'Heureux comme des rois par les Quatre-vents.
  24. Fiche de Je te le donne en mille.
  25. L'Avant-scène Théâtre no 919.
  26. Présentation de Deux jambes, deux pieds, mon œil par L'École des loisirs.
  27. Présentation de Il a dit, il n'a pas dit par L'École des loisirs.
  28. Présentation de Pêcheurs de lune par L'École des loisirs et la Fiche de Pêcheurs de lune.
  29. Fiche de 3 octaves ½.
  30. Présentation de Vive la vie en vert et bleu ! par La Fontaine et la Fiche de Vive la vie en vert et bleu !.
  31. Fiche de Général Malet.
  32. Fiche de Lady Hester.
  33. Fiche de Le Tombeau des lutteurs.
  34. Fiche de La Bête à deux têtes.
  35. Fiche de La Rivière de diamants.
  36. Fiche de Dans la gueule du loup, Hommage à Kateb Yacine.
  37. Fiche d'Aller-retour.
  38. DVD Si j’avais mille ans.
  39. Entretien avec Jean-François Cadet « Vous m'en direz des nouvelles », RFI [écouter en ligne] Speaker Icon.svg.
  40. Frédéric Mignard, « Si j’avais 1000 ans - La critique, Quand Alan Stivell faisait du cinéma » [lire en ligne].
  41. Marc-Olivier Parlatano, « L’oasis de la mémoire » [lire en ligne].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]