Dieudonné Niangouna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dieudonné Niangouna
Naissance
Brazzaville
Activité principale
dramaturge, acteur, metteur en scène
Auteur
Langue d’écriture français

Dieudonné Niangouna, né en à Brazzaville au Congo, est un auteur dramatique, metteur en scène et acteur[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Dieudonné Niangouna est depuis 2004 le directeur artistique du festival Mantsina sur scène[2] qui se tient chaque mois de décembre à Brazzaville.

En 2013, il est artiste associé au festival d'Avignon[3].

L'édition 2015 du festival Mantsina sur scène, dédiée à Sony Labou Tansi dont ce sont les 20 ans de la mort, abandonne les lieux de théâtre institutionnels de Brazzaville pour se produire dans les rues et les parcelles à la rencontre du public, ce qui sera interprété comme une conséquence de l'engagement de Dieudonné Niangouna[4]. Il précisera cependant avoir eu dès l'origine de cette douzième édition le projet de jouer « hors les murs ».

En 2019, il est artiste associé au Théâtre des Quartiers d'Ivry[5].

Prise de position politique[modifier | modifier le code]

En 2015, il s'oppose au projet de réforme constitutionnelle proposé par Denis Sassou N'Guesso au référendum en signant une lettre ouverte « Nous ne sommes pas tous des Néron »[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pièces[modifier | modifier le code]

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Amélie Thérésine, Le Théâtre de Dieudonné Niangouna. Corps en scène et en parole, Châtenay-Malabry, France, Acoria éditions, 2013, 154 p. (ISBN 978-2-35572-116-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]