Molluscivore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un molluscivore (ou malacophage) est un animal carnivore (éventuellement saprophage) qui se nourrit surtout de mollusques.

Carinotetraodon travancoricus est un poisson molluscivore

Exemples[modifier | modifier le code]

Chez les poissons[modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces de poisson-coffre et de loches correspondent à cette catégorie. Les mollusques étant souvent bien protégés par leur coquille, l'évolution a doté les poissons molluscivores d'une dentition et de technique de prédation très spécialisées. On les divise généralement en deux groupes :

  1. les « broyeurs ». par exemple le poisson-coffre serait plutôt un broyeur car il utilise ses dents, semblables à un bec, pour casser la coquille et accéder à la chair à l'intérieur.
  2. les « slurpers » ; Les loches sont des slurpers spécialisés qui se servent de leur museau de forme caractéristique pour saisir l'animal vivant à l'intérieur de la coquille.

Chez les oiseaux[modifier | modifier le code]

Parmi les oiseaux, les oiseaux de rivage appelés justement huîtriers sont bien connus pour se nourrir de bivalves.

Un rapace au moins est lui aussi essentiellement un molluscivore: le milan des marais (Rostrhamus sociabilis).

Chez les insectes[modifier | modifier le code]

Toute une famille de diptère (mouches) est malacophage ou potentiellement malacophage (selon la disponibilité en escargots) au stade larvaire ; certaiens espèces sont adaptées à l'environnement aquatiques et mangeuse d'escargots d'eau douce. Cette grande famille (Sciomyzidae) regroupe plus de 540 espèces (dont 9 sous-espèces) largement réparties dans le monde, classées en 61 genres (sachant que plusieurs espèces inédites sont également citées dans des collections privées)[1].

Sémantique[modifier | modifier le code]

De manière plus précise,

  • On utilise aussi le terme de « durophagie » pour décrire ce comportement alimentaire quand il concerne des proies dotées de coquiles dures ou très dures[2].

Dans un autre domaine, on qualifie un animal s'alimentant principalement de coléoïdes de teuthophage. Certaines baleines à dents sont teuthophages, comme le grand cachalot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vala J.C & Rougon D () Panorama des Sciomyzidae, Diptères dont les larves attaquent et consomment des mollusques vivants (gastéropodes, limaces, bivalves).
  2. Meunier F (2012) Morphologie et structure histologique comparees des "dents coalescentes" chez les teleosteens actuels et fossiles : une adaptation a la durophagie. Actes des XIIIe Journées tunisiennes des sciences de la mer et 2e Rencontre tuniso-française d'ichtyologie (Madhia, Tunisie, 26-29 nov. 2011). Bull. Inst. Nat. Sci. Techn. Mer, Salammbo, No. Sp, 15, 28-34.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]