Mogens Lykketoft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mogens Lykketoft
Mogens Lykketoft le 3 septembre 2011.
Mogens Lykketoft le 3 septembre 2011.
Fonctions
Président de l'Assemblée générale des Nations unies

(11 mois et 29 jours)
Prédécesseur Sam Kutesa
Successeur Peter Thomson
31e président du Folketing

(3 ans, 9 mois et 4 jours)
Législature 67e
Prédécesseur Thor Pedersen
Successeur Pia Kjærsgaard
Président des Sociaux-démocrates danois

(2 ans et 3 mois)
Prédécesseur Poul Nyrup Rasmussen
Successeur Helle Thorning-Schmidt
Ministre danois des Affaires étrangères

(11 mois et 6 jours)
Ministre d'État Poul Nyrup Rasmussen
Gouvernement Nyrup Rasmussen IV
Prédécesseur Niels Helveg Petersen
Successeur Per Stig Møller
Ministre des Finances

(7 ans, 10 mois et 26 jours)
Ministre d'État Poul Nyrup Rasmussen
Gouvernement Nyrup Rasmussen I, II, III et IV
Prédécesseur Henning Dyremose
Successeur Pia Gjellerup
Ministre de la Fiscalité

(1 an, 7 mois et 21 jours)
Ministre d'État Anker Jørgensen
Gouvernement Jørgensen IV et V
Prédécesseur Karl Hjortnaes
Successeur Isi Foighel
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Copenhague (Danemark)
Nationalité Danoise
Parti politique Sociaux-démocrates

Mogens Lykketoft, né le à Copenhague, est un homme politique danois, membre du Parti social-démocrate qu'il a présidé de 2002 à 2005. Il est président du Folketing, le Parlement monocaméral danois, de 2011 à 2015, et président de la 70e session de l'Assemblée générale des Nations unies de 2015 à 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en mathématiques, Lykketoft rentre en politique et participe aux gouvernements de coalition avec le parti social-libéral Det Radikale Venstre entre 1993 et 2001. Il est ministre des Finances entre le et le avant de prendre le ministère des Affaires étrangères jusqu'au .

À la suite de la défaite de la Socialdemokratiet (Sociaux-démocrates) aux élections législatives de 2002, l'ancien Premier ministre Poul Nyrup Rasmussen démissionne de la présidence du parti et Lykketoft le remplace.

La défaite aux élections législatives du de la Socialdemokratiet face au parti libéral du Premier ministre Anders Fogh Rasmussen provoque la démission de Lykketoft.

En avril 2006, il publie un livre en français consacré au modèle économique et social danois et intitulé Le Modèle danois : chronique d'une politique réussie.

Il est le président du Parlement (Folketing) entre 2011 et 2015. Le , il est élu par acclamation président de la 70e session de l'Assemblée générale des Nations unies[1], qui s'ouvre le 15 septembre suivant.

Le 7 novembre 2016, soit la veille de la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton à l'élection présidentielle américaine de 2016, Lykketoft exprime sa crainte de voir gagner le candidat républicain, estimant qu'une « victoire de Trump serait un cauchemar » par rapport à « tout ce pour quoi les Nations unies ont œuvré »[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mogens Lykketoft (préf. Michel Rocard), Le modèle danois : Chronique d'une politique réussie, Paris, Esprit ouvert, , 125 p. (ISBN 2883290741)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :