Mitsubishi F-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir F1.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Mitsubishi F-1
{{#if:
Image illustrative de l'article Mitsubishi F-1

Constructeur Drapeau : Japon Mitsubishi
Drapeau : Japon Fuji Heavy Industries
Rôle Avion multirôle
Premier vol
Mise en service avril 1978
Date de retrait mars 2006
Nombre construits 77
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Ishikawajima-Harima TF40-IHI-801A
Nombre 2
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 22,8 kN
Dimensions
Envergure 7,88 m
Longueur 17,86 m
Hauteur 4,48 m
Surface alaire 21,2 m2
Masses
À vide 6 358 kg
Maximale 13 674 kg
Performances
Vitesse maximale 1 700 km/h
Plafond 15 240 m
Rayon d'action 2 870 km
Charge alaire 645 kg/m2
Armement
Interne 1 canon JM61A1 Vulcan de 20 mm
Externe 2 720 kg de charge (bombes, roquettes, missiles air-air AIM-9 Sidewinder, missiles anti-navire Mitsubishi ASM-1 ou ASM-2, etc.)

Le Mitsubishi F-1 est le premier avion de combat développé et fabriqué par le Japon après la Seconde Guerre mondiale. Dérivé de l'avion d'entrainement Mitsubishi T-2, il est principalement destiné à l'attaque anti-navires, avec pour mission secondaire l'attaque au sol et des capacités limités d'avion de chasse. Le F-1 a été construit à 77 exemplaires, mis en service à la fin des années 1970 et en cours de remplacement par le Mitsubishi F-2.

Conception[modifier | modifier le code]

Le développement du F-1 a été lancé en 1973. Il s'agissait de produire une version de combat monoplace de l'avion d'entraînement Mitsubishi T-2, destinée principalement à l'attaque anti-navires à l'aide du missile antinavire ASM-1 de fabrication japonaise. Pour cela, le second poste de pilotage fut supprimé et l'avionique nécessaire fut installée : radar dans le nez, centrale de navigation inertielle, détecteur d'alerte radar, etc.

Deux prototypes du T-2 furent modifiés pour obtenir les prototypes du F-1, recevant alors la désignation FS-T2 Kai. Le premier d'entre eux fit son vol inaugural le 3 juin 1975, suivi deux ans plus tard par le premier F-1 de série. La commande initiale était de 160 exemplaires, qui fut réduite à 77 pour des raisons budgétaires. L'avion entra en service en avril 1978.

Le F-1 reçu un radar amélioré quelques années plus tard. Au milieu des années 1990, l'avion fut à nouveau modifié pour pouvoir tirer le nouveau missile ASM-2 (plus performant que le ASM-1), et pour prolonger la durée de vie de la cellule. Le remplacement des F-1 par des Mitsubishi F-2 a commencé au début des années 2000.

Engagements[modifier | modifier le code]

Aucun.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • FS-T2 Kai : prototypes (2 Mitsubishi T-2 modifiés)
  • Mitsubishi F-1 : version de série (77 exemplaires)

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paul Eden (éditeur), Encyclopedia of modern military aircraft, London, Amber Books Ltd, , 512 p. (ISBN 978-1904687849).
  • Lake, Jon. "Mitsubishi F-1: Ship-killing Samurai". World Air Power Journal, Volume 23, Winter 1995. London:Aerospace Publishing. (ISSN 0959-7050). p. 50–71.
  • Michell, Simon (editor). Jane's Civil and Military Aircraft Upgrades 1994-95. Coulsdon, UK: Jane's Information Group, 1994. (ISBN 0-7106-1208-7).
  • Sekigawa, Eiichiro. "Mitsubishi's Sabre Successor". Air International, March 1980, Vol 18 No 3. Bromley, UK:Fine Scroll. (ISSN 0306-5634). p. 117–121, 130–131.