Mikaël Kingsbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikaël Kingsbury
Image illustrative de l'article Mikaël Kingsbury
Mikaël Kingsbury
Contexte général
Sport Ski acrobatique
Période active de 2005 à aujourd'hui
Site officiel olympique.ca
Biographie
Nom de naissance Mikaël Kingsbury
Nationalité sportive Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Sainte-Agathe-des-Monts, Québec (Canada)
Taille 1,75m
Poids de forme 69 kg
Équipe Canada
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 0
Championnats du monde 2 3 2
Coupe du monde (globes) 10 0 1
Coupe du monde (épreuves) 48 17 5

Mikaël Kingsbury, (né le à Sainte-Agathe-des-Monts au Québec), est un skieur acrobatique québécois s'illustrant dans l'épreuve des bosses. Talent précoce, il s'impose très vite en Coupe du monde en remportant l'épreuve de bosses à Beida Lake en Chine à dix-huit ans en décembre 2010. Il compte 59 podiums en Coupe du monde, dont 38 victoires en 76 départs. Il récolte une médaille d'argent aux Jeux olympiques de Sotchi derrière son compatriote Alexandre Bilodeau. Il a un palmarès de six podiums en six départs aux Championnats du monde. Il obtient, une 2e place en simple et une 3e place en duel à Deer Valley en 2011. En 2013, à Voss en Norvège, il devient champion du monde de l'épreuve des bosses et obtient également l'argent lors des bosses parallèles. En 2015, il remporte son deuxième titre mondial, cette fois-ci en s'imposant aux bosses en parallèle, tandis qu'il a remporté la médaille d'argent en bosses derrière Anthony Benna. Il récolte sa première médaille d'or olympique aux Jeux olympiques de Pyongchang en 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikaël Kingsbury n’avait que 17 ans et n’était qu’un simple spectateur aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver lorsqu’Alex Bilodeau est entré dans l’histoire en gagnant la toute première médaille d’or olympique du Canada en sol canadien. Quatre ans plus tard, il partageait le podium avec Alex Bilodeau à Sotchi 2014, ayant gagné la médaille d’argent à ses débuts olympiques. Depuis lors, Mikaël Kingsbury est devenu le skieur de bosses de sexe masculin le plus dominant de l’histoire.

En 2016-2017, il a récolté son sixième globe de cristal d’affilée en tant que champion général de la Coupe du monde tant en bosses qu’en ski acrobatique. En décembre 2015 il a obtenu sa 29e victoire en carrière à la Coupe du monde, battant ainsi le record détenu par le champion olympique de 1992, Edgar Grospiron. En fin de saison 2016-2017, Michaël aura accumulé 42 victoires et 63 podiums en 80 départs en Coupe du monde. Il n’a jamais raté le podium des bosses aux Championnats du monde FIS et a remporté le bronze en 2017 après avoir enlevé l’argent en 2015. Il est double médaillé de l’édition 2015, ayant mis la main sur le titre de l’épreuve non olympique des bosses en parallèle.

Mikaël a fait ses débuts en Coupe du monde en janvier 2010 et a été nommé recrue de l’année de la Coupe du monde FIS. Il a remporté sa première victoire en Coupe du monde en décembre 2010 alors qu’il n’avait que 18 ans. En 2011, lors de sa première participation aux Championnats du monde, il a récolté deux médailles, le bronze en bosses et l’argent en bosses en parallèle, terminant tout juste derrière Alex Bilodeau dans les deux épreuves. Lorsque ce dernier a pris une pause de la compétition durant la saison 2011-2012, Mikaël est devenu le roi des skieurs acrobatiques en remportant le globe de cristal à titre de champion de la Coupe du monde.

À moins de 20 ans, il est devenu le plus jeune skieur de bosses de sexe masculin à avoir gagné le globe de cristal. Sa remarquable saison s’est soldée par une récolte record de 13 médailles à la Coupe du monde (huit d’or, quatre d’argent et une de bronze) puisqu’il a gravi les marches du podium à chacune des épreuves auxquelles il a participé. Au nombre de ces podiums figuraient six victoires consécutives en bosses, ce qui représente un record qu’il a égalé. Sa série de podiums s’est poursuivie en 2012-2013. En effet, il a remporté les cinq premières épreuves de bosses de la Coupe du monde, y compris l’épreuve test de Sotchi. Il s’est hissé également sur la plus haute marche du podium aux Championnats du monde FIS en 2013 en remportant la médaille d’or en bosses, arrachant ainsi la victoire à Alex Bilodeau. De plus, il a remporté la médaille d’argent en bosses en parallèle.

En 2018, il monte sur la première marche du podium lors de l'épreuve de ski acrobatique aux Jeux olympiques de Pyeongchang, avec plus de 4 points d'avance sur son plus proche rival.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Bosses
JO 2014
Drapeau : Russie Sotchi
Médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
JO 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
Médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde [modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Bosses Bosses en parallèle
Mondiaux 2011
Drapeau : États-Unis Deer Valley
Médaille de bronze, monde Bronze Médaille d'argent, monde Argent
Mondiaux 2013
Drapeau : Norvège Voss-Myrkdalen
Médaille d'or, monde Or Médaille d'argent, monde Argent
Mondiaux 2015
Drapeau : Autriche Kreischberg
Médaille d'argent, monde Argent Médaille d'or, monde Or
Mondiaux 2017
Drapeau : Espagne Sierra Nevada
Médaille de bronze, monde Bronze 13e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

  • Saison record de 13 podiums en 13 départs (saison 2012)
  • 8 victoires dans une même saison (saison 2012)
  • Record de 13 victoires consécutives
  • 19 podiums consécutifs (saison 2011 à 2013)
  • Plus jeune recrue masculine de l'année à l'âge de 17 ans. (saison 2010)
  • Plus jeune récipiendaire du globe de cristal à l'âge de 19 ans.
  • Plus de victoires en Coupe du monde de ski acrobatique (bosses) de tous les temps
  • Plus de podiums en Coupe du monde de ski acrobatique (bosses) de tous les temps

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année/Classement Général Bosses
Class. Points Class. Points
2010 64e 12 22e 116
2011 4e 66 3 725
2012 1er 91 1er 1180
2013 1er 78 1er 940
2014 1er 81 1er 890
2015 1er 85 1er 761
2016 1er 88.13 1er 705
2016 1er 92.73 1er 1020

Détails des victoires[modifier | modifier le code]

Saison Bosses
2010-2011 Drapeau : République populaire de Chine Beida Lake Drapeau : Canada Calgary
2011-2012 Drapeau : Finlande Ruka Drapeau : France Méribel Drapeau : Canada Mt.Gabriel Drapeau : États-Unis Lake Placid Drapeau : Canada Calgary Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : République populaire de Chine Beida Lake Drapeau : Japon Naeba
2012-2013 Drapeau : Finlande Ruka Drapeau : États-Unis Lake Placid Drapeau : Canada Calgary Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : Russie Sotchi Drapeau : Japon Inawashiro Drapeau : Norvège Voss
2013-2014 Drapeau : Finlande Ruka Drapeau : Canada Calgary Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : Japon Inawashiro Drapeau : Norvège Voss
2014-2015 Drapeau : Canada Calgary Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : États-Unis Lake Placid Drapeau : Canada Val Saint-Côme Drapeau : Autriche Kreischberg Drapeau : Japon Tazawako Drapeau : Japon Tazawako
2015-2016 Drapeau : Finlande Ruka Drapeau : Canada Val Saint-Côme Drapeau : Canada Calgary Drapeau : Japon Tazawako Drapeau : Russie Moscou
2016-2017 Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : États-Unis Deer Valley Drapeau : Corée du Sud Phoenix Pyeongchang Drapeau : Japon Tazawako Drapeau : Japon Tazawako Drapeau : République populaire de Chine Thaiwoo Drapeau : République populaire de Chine Thaiwoo

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Récipiendaire du Maurice 2012, 2013 et 2014 (Athlète international masculin de l'année au Québec).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :