Sainte-Agathe-des-Monts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Agathe.

Sainte-Agathe-des-Monts
Sainte-Agathe-des-Monts
Église de Sainte-Agathe-des-Monts
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale Les Laurentides
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Denis Chalifoux
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Agathois, oise
Population 10 223 hab. (2016)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 03′ nord, 74° 17′ ouest
Superficie 12 903 ha = 129,03 km2
Divers
Code géographique 78032
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Agathe-des-Monts

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Agathe-des-Monts

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte administrative de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Sainte-Agathe-des-Monts

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte topographique de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Sainte-Agathe-des-Monts
Liens
Site web www.villesainteagathe.com

Sainte-Agathe-des-Monts est une ville du Québec située dans la municipalité régionale de comté des Laurentides, dans la région administrative des Laurentides. Elle est nommée en l’honneur d’Agathe de Catane.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Les Laurentides

Histoire[modifier | modifier le code]

Sainte-Agathe-des-Monts est située dans la vallée de la rivière Nord, sur les rives du magnifique lac des Sables. Celle qu'on appelle la « métropole des Laurentides », constitue la plus ancienne station touristique de la région.

De 1849 à 1861, 27 familles colonisent la région, suivies de 35 autres de 1861 à 1865.

Au XIXe siècle, Sainte-Agathe ne compte que quelques scieries, mais la construction du Montreal and Occidental Railway en 1892 (remplacé par le Canadien Pacifique en 1900) favorise le tourisme et le développement des hôtels, qui sont devenus le pilier de l'économie régionale.

La population de la localité s’accroît, passant de 1 700 à 4 500, entre 1892 et 1921. Ce moyen de transport a permis d’acheminer les produits de l’exploitation forestière vers Montréal, ainsi que d’attirer des gens d’affaires et de vacanciers. Sainte-Agathe-des-Monts devient alors la destination favorite des amateurs de ski alpin. En effet, au cours de la saison hivernale de 1927-1928, plus de 11 000 skieurs arrivent par train.

Aujourd'hui, les secteurs du commerce, des services et de l'hôtellerie fournissent la plupart des emplois. La population de Sainte-Agathe-des-Monts triple pendant la saison de villégiature.

Dès 1898, Sainte-Agathe-des-Monts est reconnue comme l’une des municipalités les mieux éclairées du Québec.

Vers 1910, elle devient autosuffisante en matière d’hydroélectricité, puis commence à desservir les villages environnants, ce qu’elle fit jusqu’en 1965, soit deux ans après la nationalisation de l’électricité. La vocation de Sainte-Agathe-des-Monts en tant que ville centre de services s’établit dès lors et se maintiendra jusqu’à ce jour.

L’architecture particulière de certaines grandes maisons de Sainte-Agathe-des-Monts, munies de grandes galeries couvertes et de solariums, rappelle l’époque où l’air pur et le soleil attiraient les malades et convalescents atteints de tuberculose.  L’industriel D. Lorne McGibbon permit la construction du Laurentian Sanitarium dont l’architecture se comparait à celle du sanatorium de Saranac Lake. La communauté juive, quant à elle, fit construire le sanatorium du Mont Sinaï qui offrit gratuitement ses services aux personnes de toute confession religieuse jusqu’en 1920.

Il sera remplacé en 1930 par un nouvel édifice Contaminé à la tuberculose, cet ancien hôpital juif converti en sanatorium est abandonné depuis 1998. Construit en 1930, l'immeuble était de style Art déco, un mouvement peu répandu à l'extérieur des villes. Était de style Art déco, car il a malheureusement été rasé en 2005 suite à une longue bataille afin de sauver l'édifice.

Vaste oasis de santé et haut lieu de villégiature à une certaine époque, Sainte-Agathe-des-Monts demeure unique avec, en son centre, le magnifique lac des Sables dont la magie opère autant que le paysage inspirant qui l’entoure.

Sainte-Agathe-des-Monts, c’est aussi un carrefour d’activités au cœur des Laurentides, à proximité de Montréal, de Mont-Tremblant et de Saint-Sauveur.  La qualité des services offerts, notamment aux plans de la santé et de l’éducation, la revitalisation récente du centre-ville et de la place Lagny et la volonté de mettre en valeur le patrimoine agathois représentent les pierres d’assises sur lesquelles la Ville appuie la vision future de son développement.

Rappelons également que c’est dans cette ville que sont nés l’ancien premier ministre du Québec Jean-Jacques Bertrand, le poète national du Québec Gaston Miron et l’écrivain Jean-Yves Collette. L’écrivain Mordechai Richler y met en scène son roman L’Apprentissage de Duddy Kravitz.

La municipalité est jumelée avec la commune française de Lagny-sur-Marne et avec la ville de Saranac Lake des États-Unis.

Vue à vol d'oiseau de Sainte-Agathe-des-Monts, vers 1910-1920
Le lac des Sables au devant de la ville de Sainte-Agathe-des-Monts.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[1].

Sainte-Agathe-des-Monts
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Laurent Paquette Voir
2005 Voir
2009 Denis Chalifoux Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
5 4525 6697 1219 67910 11510 223

Éducation[modifier | modifier le code]

La Commission scolaire des Laurentides a son siège social à Sainte-Agathe-des-Monts. On y compte quatre écoles primaires francophones : Notre-Dame-de-la-Sagesse, Fleur-des-Neiges, Lionel-Groulx, et Monseigneur-Bazinet ; ainsi que une école secondaire francophone : l’école polyvalente des Monts.

L'école anglophone Académie Sainte-Agathe (en) (primaire et secondaire), gérée par la Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier, est également présente dans la ville[2] .

Santé[modifier | modifier le code]

Personnalités associées[modifier | modifier le code]

L’ancien premier ministre québécois Jean-Jacques Bertrand tout comme le poète Gaston Miron (1928) et l’écrivain Jean-Yves Collette (1946) sont nés à Sainte-Agathe-des-Monts.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lac-Supérieur Val-des-Lacs Lantier Rose des vents
Saint-Faustin–Lac-Carré, Ivry-sur-le-Lac N Sainte-Lucie-des-Laurentides
O    Sainte-Agathe-des-Monts    E
S
Saint-Adolphe-d'Howard Val-David

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  2. "About Us." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 17 séptémbre 2017. - Voir les zones scolaires: la zone primaire Elementary zone map et la zone secondaire: SAINTE AGATHE HIGH SCOOL ZONE" [sic] - Toutes les parties dans la zone scolaire du primaire sont situés dans la zone secondaire.

Lien externe[modifier | modifier le code]