Miguel Díaz Vizoso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Miguel Díaz Vizoso
Miguel Díaz Vizoso dans son studio en Belgique. Photographie: Valenti Tonino.
Biographie
Naissance
(54 ans)
Pseudonyme
El Migoo
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Genre artistique
Site web
Œuvres principales

Miguel Díaz Vizoso, né le , est un dessinateur et scénariste de bande dessinée hispano-belge[2]. Il a exercé le métier d'éducateur dans un institut médico-pédagogique pendant dix ans avant de s’orienter vers l’univers de la bande dessinée. Il se fait connaître à partir du début des années 2000 en collaborant aux dessins des Schtroumpfs, une série de bande dessinée belge créée par Peyo en 1958.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts artistiques[modifier | modifier le code]

À partir de 1989, il exerce pendant dix ans le métier d’éducateur dans un institut médico-pédagogique à La Louvière[3].

En 1996, il se rend à l’académie des beaux-arts de Châtelet, en Belgique, où Vittorio Leonardo donne des cours de BD, dans le but de s’y inscrire. Celui-ci s’intéresse à ses dessins et lui propose de prendre une pause dans sa carrière d’éducateur[4] pour l’assister à son studio dans divers travaux, dont celui de dessiner Rantanplan (1997). Miguel Diaz Vizoso l’assiste durant une année et reprend son travail d’éducateur. Quelque mois plus tard, Vittorio Leonardo le rappelle pour lui conseiller d’aller au studio Peyo montrer ses dessins[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

L’équipe BD du studio Peyo fournissait chaque mois le magazine allemand Schtroumpf ! en jeux, posters, gags, contes et BD. Cependant, le studio manquait de dessinateur disponible pour créer de nouveaux dessins pour d’éventuels licenciés[6]. En 1999, le studio Peyo propose une collaboration[7] continue à Diaz qui a profité de son expérience d'éducateur pour enrichir la collection des albums des Schtroumpfs. De cette influence naîtra le scénario d'Un enfant chez les Schtroumpfs, qui voit les lutins bleus confrontés à un enfant difficile[8].

En 2007, et parallèlement à son travail pour le studio Peyo, en compagnie de Ludo Borecki, il propose au Lombard de donner une suite aux aventures de Robin Dubois[9], avec le soutien de leurs créateurs, Bob de Groot et Turk[10].

En 2022, il signe les dessins de son septième album des Schtroumpfs : Les Schtroumpfs et les Enfants perdus[11].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Labourse : les écoliers de Labourse ont « schtroumpfé » le dessin avec Miguel Diaz », sur La Voix du Nord (consulté le ).
  2. « Académie de Reims », journal,‎ , p. 1 (lire en ligne [PDF]).
  3. « Biographie Miguel Diaz », sur bedetheque.com (consulté le ).
  4. « zoolemag - Biographie Diaz », sur zoolemag.com (consulté le ).
  5. « Bio de Miguel D. sur le site de l'éditeur Le Lombard. », sur lelombard.com (consulté le ).
  6. « Fnac • Article "quelques anecdotes schtroumpfesque". », (consulté le ).
  7. « ( Page 5 - équipe des dessinateurs ) » [PDF], sur smurfbusiness.com (consulté le ).
  8. « Le Lombard - un enfant chez les Schtroumpfs », sur lelombard.com (consulté le ).
  9. « Critique sur bd-best.com », sur bd-best.com, (consulté le ).
  10. « actuabd.com • Robin Dubois La bourse ou l'habit », sur actuabd.com (consulté le )
  11. « Les schtroumpfs et les enfants perdus », sur bedetheque.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]