Michel Bibard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Bibard
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (58 ans)
Lieu Amboise (Indre-et-Loire)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1967-1974 Drapeau : France Olympique de Saumur
1975-1976 Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1976-1985 Drapeau : France FC Nantes
1985-1991 Drapeau : France Paris SG
1991-1992 Drapeau : Oman Sur Club
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
Drapeau : France France espoirs
1984 Drapeau : France France olympique
1984-1986 Drapeau : France France 6 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1993-2001 Drapeau : France FC Rueil-Malmaison -15 ans
2001-2002 Drapeau : France Paris SG -17 ans
2002-2007 Drapeau : France FC Rueil Malmaison
2007 Drapeau : France FC Saint-Leu PB 95
2007- Drapeau : France FC Saint-Cloud
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Michel Bibard est un footballeur français, né le 30 novembre 1958 à Amboise en Indre-et-Loire. Il a évolué au poste d'arrière latéral entre 1976 et 1992 et a été champion olympique avec la France lors des jeux de Los Angeles en 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

FC Nantes[modifier | modifier le code]

Michel Bibard rejoint à 16 ans le centre de formation du Football Club de Nantes. Il dispute son premier match pour le FCN à 19 ans le 29 janvier 1977 face à Sochaux. En concurrence avec plusieurs autres joueurs, il apparaît épisodiquement en championnat lors des saisons suivantes, et effectue également quelques matchs en coupe d'Europe. Ainsi le 29 septembre 1981 au premier tour de la coupe UEFA 1981-1982 il inscrit un but face au KSC Lokeren, ce qui n'empêche pas Nantes de s'incliner. Bibard s'impose peu à peu au poste d'arrière latéral, il dispute 34 matchs en championnat avec Nantes lors de la saison 1981-1982 et 22 en 1982-1983. Le 11 juin 1983 le FC Nantes entraîné par Jean-Claude Suaudeau s'incline 3 à 2 en finale de la coupe de France face au Paris SG après avoir conquis le titre de champion de France. À partir de 1983-1984 il apparaît comme un titulaire indiscutable à Nantes.

Paris SG[modifier | modifier le code]

Il est recruté par le Paris Saint-Germain du président Francis Borelli, alors entraîné par Gérard Houllier, pour la saison 1985-1986 et remporte un nouveau titre de 1re division aux côtés de Dominique Rocheteau, Safet Sušić, Luis Fernandez et de l'ancien nantais Fabrice Poullain. Au terme de la saison, il est retenu par Henri Michel en vue de la coupe du monde. Le 21 mai 1988, Bibard fait partie de l'effectif du Paris SG qui s'impose à Marseille, pour ce qui restera la dernière victoire du PSG au Stade Vélodrome avant longtemps. Il joue au Paris SG jusqu'en 1991 sous la direction de Tomislav Ivić puis d'Henri Michel, avant que commence l'ère Canal+ dans le club de la capitale.

Bibard termine alors sa carrière de joueur au Sur Club, dans le championnat du sultanat d'Oman.

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Michel Bibard commence sa carrière d'entraîneur à Rueil-Malmaison, avec les moins de 15 ans, puis au Paris SG où en 2001 il forme les 17 ans nationaux, qui comptent dans leurs rangs de jeunes talents comme Franck Dja Djédjé ou Rudy Haddad. Depuis il a entraîné l'équipe senior du FC Rueil-Malmaison tout en préparant son diplôme d'entraîneur de football (DEF). Michel Bibard entraîne par la suite l'équipe première du F.C. Saint-Cloud.

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Aux Jeux olympiques de 1984, il fait partie du groupe sélectionné par Henri Michel en compagnie de deux autres nantais, William Ayache et José Touré. Le 8 août au Rose Bowl de Pasadena, il entre en jeu face à la Yougoslavie en remplacement de Thouvenel. Le 11, il est titulaire lors de la finale remportée 2 à 0 face au Brésil.

Bibard compte six sélections sous le maillot de l'équipe de France entre 1984 et 1986. Il est appelé pour la première fois le 13 octobre 1984 pour un match face au Luxembourg dans le cadre des éliminatoires pour la coupe du monde 1986. Il prend part à trois autres rencontres lors des éliminatoires, ainsi qu'à la coupe intercontinentale des nations, qui oppose le 21 août 1985 la France championne d'Europe et l'Uruguay d'Enzo Francescoli, vainqueur de la Copa América. La France s'impose 2 à 0 sur des buts de son coéquipier Dominique Rocheteau et du nantais José Touré. Le 28 juin 1986, Michel Bibard fait partie de l'équipe, principalement constituée de remplaçants, qui dispute le match pour la troisième place de la coupe du monde 1986 face à la Belgique.

Carrière[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

  • FC Rueil-Malmaison (moins de 15 ans)
  • Paris SG (moins de 17ans)
  • FC Rueil-Malmaison (seniors)
  • FC Saint Cloud (seniors)

Palmarès joueur[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

En Équipe de France[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]