Meša Selimović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Selimović.
Meša Selimović
Description de cette image, également commentée ci-après
Meša Selimović sur un timbre faisant partie de la série des grands hommes de la littérature serbe
Nom de naissance Mehmed Selimović
Alias
Meša
Naissance
Tuzla Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (à 72 ans)
Belgrade Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie République fédérative socialiste de Yougoslavie
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Bosnien

Œuvres principales

Mehmed « Meša » Selimović, né le à Tuzla et mort le à Belgrade, est un écrivain serbo-bosnien yougoslave. Il a été membre de l'Académie serbe des sciences et des arts[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Meša Selimović fait ses études à la Faculté de philosophie de l'université de Belgrade. Il participe, dès 1941, au comité national de Libération. Son œuvre comporte des romans, un essai, des recueils de nouvelles et de souvenirs et lui a valu les plus hautes récompenses littéraires. Il est lauréat du prix NIN 1966 pour Le Derviche et la Mort

Il a été membre des académies des sciences et des arts de Serbie et de Bosnie-Herzégovine et docteur honoris causa de l'université de Sarajevo.

Il est enterré dans le Nouveau cimetière de Belgrade.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Uvrijeđeni čovjek (1947)
  • Prva četa (1950)
  • Tuđa zemlja (1957)
  • Noći i jutra (1958)
  • Tišine (1961)
  • Magla i mjesečina (1965)
  • Eseji i ogledi (1966)
  • Derviš i smrt (1966)
    Publié en français sous le titre Le Derviche et la Mort, traduit par Mauricette Begić et Simone Meuris, Paris, Gallimard, coll. « Du monde entier », 1977 (ISBN 2-07-029688-1) ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « L'Imaginaire » no 494, 2004 (ISBN 2-07-074564-3)
  • Za i protiv Vuka (1967)
  • Tvrđava (1970)
    Publié en français sous le titre La Forteresse, traduit par Jean Descat et Simone Meuris, Paris, Gallimard, coll. « Du monde entier », 1981 (notice BnF no FRBNF34682331) ; réédition, Monaco/Paris, Motifs, coll. « Motifs » no 266, 2007 no 978-2-268-06363-8
  • Ostrvo (1974)
    Publié en français sous le titre L'Île, traduit par Alain Cappon, Paris, Phébus, coll. « Littérature étrangère », 2013 (ISBN 978-2-7529-0587-1)
  • Ketten a szigeten (1976)
  • Sjećanja (1976)
  • Krug (1983)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Meša Selimović », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 13 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]