Svetozar Miletić (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Svetozar Miletić.
Svetozar Miletić
Illustration.
Lithographie représentant Svetozar Miletić
Fonctions
27e Maire de Novi Sad
Prédécesseur Gavrilo Polzović
Successeur Pavle Mačvanski
30e Maire de Novi Sad
Prédécesseur Pavle Stojanović
Successeur Pavle Stojanović
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Mošorin, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Vršac, Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Sépulture Cimetière de la Dormition à Novi Sad
Enfants Milica Tomić
Profession Avocat, journaliste, écrivain
Religion Serbe orthodoxe
Maires de Novi Sad

Svetozar Miletić (en serbe cyrillique : Светозар Милетић ; né le à Mošorin et mort le à Vršac) est un avocat, un journaliste et un écrivain serbe. Il a été maire de Novi Sad, l'actuelle capitale de la province autonome de Voïvodine, en Serbie, et le chef politique des Serbes de cette région à l'époque où elle faisait partie de l'Empire d'Autriche et de l'Autriche-Hongrie. Il a été également membre honoraire de l'Académie royale de Serbie à partir de 1892[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Svetozar Miletić est enterré dans le cimetière de la Dormition à Novi Sad ; sa tombe fait partie d'un ensemble de 24 tombes de personnalités historiques, culturelles et politiques inscrites sur la liste des monuments culturels protégés (n° d'identifiant SK 1588)[2].

La tombe de Svetozar Miletić dans le cimetière de la Dormition à Novi Sad

.

Hommages[modifier | modifier le code]

Une statue monumentale de Svetozar Miletić a été érigé sur le Trg slobode (la « place de l'Hôtel de ville »), devant l'Hôtel de ville de Novi Sad ;  ; cette œuvre du sculpteur croate Ivan Meštrović, inaugurée en 1939, est inscrite sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant n° SK 1165)[3].

Le village de Lemeš, près de Sombor, est devenu Svetozar Miletić, a village en 1925 ; de même, le village Miletićevo, dans la municipalité de Plandište, doit son nom actuel à Svetozar Miletić.

Selon un ouvrage conçu par un comité d'académiciens serbes et publié pour la première fois en 1993, Svetozar Miletić figure sur la liste des 100 Serbes les plus éminents (ISBN 978-86-82273-08-0).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Na Tucindan (Avant Noël), 1860 ;
  • Istočno pitanje (La Question orientale), 1863 ;
  • Značaj i zadatak srpske omladine (L'Importance et la Tâche du Mouvement Jeunesse serbe), 1866 ;
  • Federalni dualizam (Dualisme fédéral) 1866 ;
  • Osnova programa za srpsku liberalno-opozicionu stranu (Programme de base du Parti serbe d'opposition libérale), 1869 ;
  • O obrazovanju ženskinja (L'Éducation des femmes), 1871.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jovan Mirosavljević, Brevijar ulica Novog Sada 1745–2001, Novi Sad, 2002.
  • Vasa Stajić, Svetozar Miletic in The Slavonic Review, 1928, pp. 106 à 113.