Les 100 Serbes les plus éminents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les 100 Serbes les plus éminents
Version originale
Langue serbe
Titre 100 najznamenitijih Srba
Éditeur Princip
Date de parution 1993
ISBN 9788682273011

Les 100 Serbes les plus éminents (en serbe cyrillique : 100 најзнаменитијих Срба ; en serbe latin : 100 najznamenitijih Srba) est un ouvrage contenant les biographies des cent Serbes les plus importants, tels qu'il ont été choisis par un comité d'académiciens de l'Académie serbe des sciences et des arts. Les membres de ce comité étaient Sava Vuković, Pavle Ivić, Dragoslav Srejović, Dejan Medaković, Dragomir Vitorović, Zvonimir Kostić, Vasilije Krestić, Miroslav Pantić et Danica Petrović. Le livre a été publié pour la première fois par les éditions Princip en 1993 (ISBN 978-8682273011) (OCLC 30157339) dans un format de 617 pages et a été réédité plusieurs fois par la suite.

Liste[modifier | modifier le code]

La liste des personnalités établie dans l'ouvrage est la suivante[1] :

  1. Étienne Nemanja
  2. Étienne Ier
  3. Saint Sava
  4. Domentijan
  5. Étienne VI
  6. Teodosije de Hilandar
  7. Saint Danilo
  8. Dušan
  9. Lazar Hrebeljanović
  10. Miloš Obilić
  11. Jefimija
  12. Prince Marko
  13. Stefan Lazarević
  14. Kir Stefan le Serbe
  15. Đurađ Branković
  16. Makarije Sokolović
  17. Ivan Gundulić
  18. Arsenije III Čarnojević
  19. Pavle Nenadović
  20. Roger Joseph Boscovich
  21. Dositej Obradović
  22. Petar I Petrović-Njegoš
  23. Stefan Stratimirović
  24. Karađorđe (Karageorges)
  25. Filip Višnjić
  26. Mateja Nenadović
  27. Veljko Petrović
  28. Miloš Ier Obrenović
  29. Vuk Stefanović Karadžić
  30. Konstantin Danil
  31. Jovan Sterija Popović
  32. Ilija Garašanin
  33. Petar II Petrović-Njegoš
  34. Josif Pančić
  35. Michel III Obrenović
  36. Branko Radičević
  37. Đuro Daničić
  38. Svetozar Miletić
  39. Jovan Ristić
  40. Kornelije Stanković
  41. Ilarion Ruvarac
  42. Đura Jakšić
  43. Jovan Jovanović Zmaj
  44. Valtazar Bogišić
  45. Nicolas Ier de Monténégro
  46. Laza Kostić
  47. Stojan Novaković
  48. Pierre Ier de Serbie
  49. Vladan Đorđević
  50. Nikola Pašić
  51. Nikodim Milaš
  52. Svetozar Marković
  53. Sima Lozanić
  54. Radomir Putnik
  55. Đorđe Krstić
  56. Laza Lazarević
  57. Simo Matavulj
  58. Pera Dobrinović
  59. Milan Ier de Serbie
  60. Mihajlo Pupin
  61. Živojin Mišić
  62. Stevan Sremac
  63. Stepa Stepanović
  64. Jovan Žujović
  65. Stevan Mokranjac
  66. Nikola Tesla
  67. Paja Jovanović
  68. Vojislav Ilić
  69. Ljubomir Stojanović
  70. Bogdan Popović
  71. Branislav Nušić
  72. Jovan Cvijić
  73. Mihailo Petrović Alas
  74. Pavle Popović
  75. Slobodan Jovanović
  76. Miloje Vasić
  77. Jovan Dučić
  78. Radoje Domanović
  79. Nadežda Petrović
  80. Branislav Petronijević
  81. Borisav Stanković
  82. Milan Rakić
  83. Aleksandar Belić
  84. Milan Nedić
  85. Isidora Sekulić
  86. Petar Kočić
  87. Jovan Skerlić
  88. Milutin Milanković
  89. Nicolas d'Ohrid
  90. Petar Konjović
  91. Vladimir Ćorović
  92. Stevan Hristić
  93. Jovan Bijelić
  94. Alexandre Ier de Yougoslavie
  95. Petar Dobrović
  96. Ivo Andrić
  97. Miloš Crnjanski
  98. Sava Šumanović
  99. Meša Selimović
  100. Vasko Popa

Critères d'inclusion et controverses[modifier | modifier le code]

Quand le comité d'experts a créé la liste en 1993, un de ses critères était de ne sélectionner aucune personnalité vivante. Ainsi, sur les 100 personnes retenues, seules deux, Meša Selimović Vasko Popa, étaient nées au XXe siècle. Ce fait a soulevé la question de la pertinence de la liste.

Une difficulté plus importante était liée au fait que la liste a été établie au moment des guerres qui ont entraîné la dislocation de la Yougoslavie ; certains y virent à l'époque une des sources du nationalisme lié à l'idée d'une Grande Serbie. La question de l'objectivité du travail fut posée notamment à propos de personnalités comme Ruđer Bošković (Roger Joseph Boscovich), Ivan Gundulić, Ivo Andrić et Meša Selimović, pour lesquels aucun consensus n'existait sur leur appartenance à la « nationalité » serbe.

D'autre part, l'inclusion de Milan Nedić dans la liste provoqua aussi des controverses, dans la mesure où il a été le chef du gouvernement collaborateur serbe pendant la Seconde Guerre mondiale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Knjiga 100 najznamenitijih Srba », sur https://dijaspora.wordpress.com, Site de Glas dijaspore (consulté le 6 février 2016)
  2. (sr) « Rehabilitacija Milana Nedića », sur http://www.bbc.co.uk, Site de la BBC en serbe, (consulté le 6 février 2016)