Jovan Jovanović Zmaj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant un écrivain image illustrant serbe
Cet article est une ébauche concernant un écrivain serbe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jovan Jovanović Zmaj
Description de l'image Jovan Jovanović Zmaj 2.jpg.
Nom de naissance Jovan Jovanović
Naissance
Novi Sad Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Décès (à 70 ans)
Sremska Kamenica Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Mouvement Romantisme
Genres

Œuvres principales

  • Les Roses (1864)
  • Les Roses défraîchies (1882)

Compléments

Signature de

Jovan Jovanović Zmaj (en serbe cyrillique : Јован Јовановић Змај ; né le à Novi Sad et mort le à Sremska Kamenica) est un poète lyrique du romantisme serbe. Il a été membre de l'Académie royale de Serbie[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Jovan Jovanović était médecin.

Pendant la deuxième moitié du XIXe siècle, il fut le poète serbe le plus prolifique. Il écrivait pour un grand nombre de revues et de journaux et il fut, notamment, rédacteur en chef du magazine satirique 3 mai (qui lui donna son surnom). Il fut aussi directeur en chef du magazine pour enfants Souci.

Ses deux meilleurs ouvrages de poésie sont Ђулићи/Đulići (« Les Roses ») et Ђулићи увеоци/Đulići uveocii (« Les Roses défraîchies »). Un grand nombre de ses poésies humoristiques, destinées aux enfants, ont été publiées dans diverses revues et, plus tard, réunies en recueil.

Jovan Jovanović Zmaj était également traducteur. Il a traduit en serbe des poètes comme Sándor Petőfi, Goethe, Heine, Lermontov et Tennyson.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

La maison de Jovan Jovanović Zmaj à Sremska Kamenica est inscrite sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 1144)[2] ; elle est devenue un musée commémoratif qui dépend du Musée de la ville de Novi Sad[3].

Le lycée Jovan Jovanović Zmaj de Novi Sad est ainsi nommé en l'honneur du poète.

Plusieurs statues ont été érigées en son honneur.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]