Đorđe Krstić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Đorđe Krstić

alt=Description de l'image Djordje_Krstic.jpg.
Naissance 19 avril 1851
Stara Kanjiža
Décès 30 octobre 1907
Belgrade
Nationalité Serbe
Activités Peintre
Formation Académie des beaux-arts de Munich
Mouvement artistique Réalisme
Récompenses Académie royale de Serbie

Đorđe Krstić (en serbe cyrillique : Ђорђе Крстић ; né le 19 avril 1851 à Stara Kanjiža - mort le 30 octobre 1907 à Belgrade) était un peintre réaliste serbe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Đorđe Krstić est né à Stara Kanjiža, une ville alors située au sein de l'Empire d'Autriche. Il effectua ses études à l'Académie des beaux-arts de Munich, dont il sortit diplômé en 1883. Ses premières œuvres, Utopljenica, Anatom, Pisac jevanđelja, étaient influencées par l'école réaliste allemande.

À partir de 1883, Đorđe Krstić s'installa dans le Royaume de Serbie, dont il dresse un tableau idyllique dans des œuvres comme Pejzaž sa Kosova polja (Paysage à Kosovo Polje), Iz okoline Čačka (Environs de Čačak), Iz Leskovca (De Leskovac), Studenica ou Manastir Žiča (Monastère de Žiča).

Il a peint plusieurs iconostases, dont l'une des plus importantes est celle de l'église de l'Ascension à Čurug[1]. Il a également réalisé des peintures pour l'iconostase de la cathédrale de Niš ; ces peintures restèrent achevées parce qu'elles étaient considérées comme trop profanes, en particulier celle de la mort du prince Lazar, qui ne fut jamais installée dans l'iconostase ; à la suite de l'incendie du 12 octobre 2001 qui ravagea la Cathédrale de Niš onze icônes de Đorđe Krstić ont été détruites.

Le 30 janvier 1884, Đorđe Krstić est devenu membre de la Société savante de Serbie (Srpsko učeno društvo) et, en 1892, membre de l'Académie royale de Serbie (Srpska kraljevska akademija).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi les œuvres les plus connues de Đorđe Krstić, on peut citer Anatom, Babakaj, Alaska vrata, Sveti Sava blagosilja decu et Smrt kneza Lazara (La Mort du prince Lazar).

Certaines de ses œuvres sont conservées au Musée national de Belgrade et au Musée national de Kragujevac.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]