Mazda 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mazda 3
Image illustrative de l'article Mazda 3
La Mazda 3 de troisième génération.

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 2004 -
Classe compacte
Moteur et transmission
Énergie Essence ou Diesel
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle
Automatique
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 ou 5 portes
Chronologie des modèles

La Mazda 3, vendue au Japon sous le nom de Mazda Axela, est un modèle de berline compacte du constructeur automobile japonais Mazda.

Elle apparaît en 2004, succédant ainsi à la Mazda 323, et connaît trois générations dont la dernière est commercialisée depuis 2013. Elle a été produite à plus de cinq millions d'exemplaires de 2003 à avril 2016, dont environ 700 000 en Europe, ce qui en fait le modèle le plus vendu du constructeur[1].

Première génération (2004 - 2009)[modifier | modifier le code]

Mazda 3 I
Mazda 3
La première génération de la Mazda 3 en 5 portes.

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 20042009
Classe compacte
Moteur et transmission
Énergie Essence ou diesel
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Puissance maximale 84 à 260 ch
Transmission Traction
Boîte de vitesses 5 ou 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 265 à 1 483 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 ou 5 portes
Suspensions - Avant : jambes MacPherson
- Arrière : multibras
Freins - Avant : disques ventilés de 278 à 300 mm
Arrière : disques pleins de 265 à 280 mm
Dimensions
Longueur 4 420 mm
Largeur 1 755 mm
Hauteur 1 465 mm
Volume du coffre 300 dm3
Chronologie des modèles

La Mazda 3 est conçue sur la plate-forme C1 de la Ford C-Max et de la Volvo S40. Elle est assemblée à Hōfu au Japon. Le modèle est commercialisé à l’automne 2003.

Elle apparaît tout d'abord sous la forme du concept MX Sportif au Salon de Genève 2003[2]. La version définitive de la 3 en version 5 portes (hatchback) est ensuite dévoilée au salon de Francfort de septembre 2003[2]. La version 4 portes (sedan) apparaît début 2004.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Mazda 3 MPS.

Comme la Mazda 2, elle est uniquement motorisée avec des moteurs quatre-cylindres. À sa commercialisation à l'automne 2003, seules deux motorisations essence sont disponibles : 1,6 L de 105 ch et 2 L de 150 ch[3].

Au début 2004, avec la deuxième phase de son lancement, s'ajoutent à la gamme le moteur essence de base 1,4 L de 84 ch, ainsi que le diesel 1,6 L de 109 ch conçu par Ford et PSA. Celui-ci est rejoint plus tard dans l'année par le 1,6 L de 90 ch.

Mi-2006, elle est très légèrement restylée et une seconde motorisation diesel est proposée, il s’agit du 1,6 L dont la puissance est ramenée à 90 ch. En novembre de la même année, une nouvelle version est commercialisée : la MPS (Mazda Performance Series) équipée du 2,3 L turbo de 260 ch de la Mazda 6 MPS.

Courant 2007, un 2,0 L diesel de 143 ch vient renforcer la gamme.

  • 1.4 MZR 84 ch
  • 1.6 MZR 105 ch
  • 2.0 MZR 150 ch
  • 1.6 MZ-CD 90 ch
  • 1.6 MZ-CD 110 ch
  • 2.0 MZR-CD 143 ch
  • 2.2 MZR-CD 185 ch (2008...).
1.4 1.6[N 1] 2.0 MPS 1.6 MZ-CD 90 1.6 MZ-CD 110 2.0 MZR-CD
Carburant Sans-plomb Gazole
Type L4[N 2] L4[N 2]
Cylindrée cm3 1 349 1 598 1 999 2 261 1 560 1 998
Puissance fiscale CV 6 6 / 7 9 17 6 8
Puissance ch 84 105 150 260 90 109 143
Couple N.m 124 148 191 380 219 245 367
Poids kg 1 190 1 190 / 1 215 1 260 1 410 1 270 1 275 1 410
Conso. mixte L/100 km 6,7 6,9 / 7,8 7,9 9,7 4,7 4,8 6,0
Vitesse maxi. km/h 169 182 / 174 202 250 174 182 203
0-100 km/h s 14,5 11,2 / 12,6 9,1 6,1 12,2 11,6 9,9

Gamme[modifier | modifier le code]

La Mazda 3 est disponible en quatre niveaux de finition[N 3] :

  • Harmonie : l’équipement de série comprend des coussins gonflables de sécurité (« airbags ») frontaux et latéraux, un système de répartition électronique de freinage, l’ABS, un système de freinage d’urgence, cinq appuis-têtes, des pare-chocs couleur carrosserie, une banquette arrière rabattable 2/3-1/3, des porte-gobelets, la direction assistée, un autoradio RDS, le verrouillage électrique, des vitres avant électriques et un système audio 2 haut-parleurs, la climatisation manuelle, etc.

Moteurs disponibles : 1.4 essence 84 ch et 1.6 diesel 90 ch.

  • Élégance, qui a en plus : des « airbags » rideaux, des antibrouillards à l’avant, des barres de protection latérales couleur carrosserie, des jantes en alliage 16 pouces, une climatisation automatique, un ordinateur de bord, les commandes radio au volant, des vitres arrière électrique, un volant et un pommeau de vitesse gainés de cuir ainsi que 4 haut-parleurs.

Moteurs disponibles : 1.6 essence 105 ch et 1.6 et 2.0 diesel de 90, 110 et 143 ch.

  • Performance, qui a en plus : l'ESP, une carte mains-libres au lieu des clés de contact, des jantes alliages de 17 pouces, des détecteurs de pluie et de luminosité et un système audio 6 haut-parleurs.

Moteurs disponibles : 2.0 essence 150 ch, 1.6 et 2.0 diesel de 110 et 143 ch.

Moteurs disponibles : 2.0 essence et diesel de 150 et 143 ch.

La version sport MPS a droit à une finition spécifique basée sur la Performance Pack avec une présentation intérieure et extérieure bien plus sportive, une sellerie semi-cuir spécifique et des jantes alliage passant à 18 pouces.

Version 4 portes[modifier | modifier le code]

Mazda 3 4 portes

Brièvement commercialisée en France, de 2003 à 2005, la version 4 portes existait avec le 2 litres essence de 150 ch et le 1,6 litre MZR-CD de 110 ch. Elle était uniquement disponible en finition haut-de-gamme. Elle est plus longue de 7 cm et son coffre a une capacité variant de 413 à 645 dm3.

La Mazda 3 dans le monde[modifier | modifier le code]

La Mazda 3 Sedan US.

La Mazda3 est aussi vendue sous le nom Axela ou Mazda3 avec des motorisations différentes au Canada, au Japon, aux Philippines et en Australie.

En Amérique du Nord, elle est équipée d'un moteur 2 litres de 140 ch en version Sedan, avec un 2,3 litres de 160 ch en option. Le modèle Sport quant à lui, est équipé du 2,3 litres seulement. Il existe une version speed de la Mazda3 : la Mazdaspeed3. Elle est offerte avec un 2,3 litres turbocompressé développant 263 ch, le même moteur que dans la Mazdaspeed6.

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Deuxième génération (2009 - 2013 )[modifier | modifier le code]

Mazda 3 II
Mazda 3
La Mazda 3 en version 4 portes, phase 1.

Années de production 20092013
Classe Compacte
Moteur et transmission
Énergie Essence ou diesel
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 598[4] à 2 261 cm3
Puissance maximale 105[4] à 260[5] ch (77[4] à 190 kW)
Couple maximal 145[4] à 380[5] Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses 5 ou 6 rapports, manuelle ou automatique[4]
Poids et performances
Poids à vide 1 257 à 1 395[4] kg
Vitesse maximale 184[4] à 250[5] km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,1 s[5] à 12,2[4] s
Consommation mixte 4,4[6] à 9,6[5] L/100 km
Émission de CO2 119[4] à 224[5] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 4 ou 5 portes
Dimensions
Longueur 4 460[4] à 4 510[5] mm
Largeur 1 755[4] à 1 770[5] mm
Hauteur 1 460[5] à 1 470[4] mm
Empattement 2 640[4] mm
Volume du coffre 300[4] à 370 dm3
Chronologie des modèles
L'arrière de la troisième génération, en 5 portes.

La deuxième génération de la Mazda 3 est présentée au salon de Los Angeles, fin novembre 2008, en carrosserie tricorps et est commercialisée début 2009 aux États-Unis, la carrosserie à 5 portes est présentée au cours de l'année 2009 et est commercialisée aux États-Unis, en Amérique du Nord et en Europe en mai 2009. Le moteur diesel 1,6 L MZ-CD est de provenance Ford / PSA, tandis que le 2,2 L MZR-CD provient de la Mazda 6[7].

La version MPS est reconduite avec pratiquement la même motorisation et un design extérieur plus sportif, arborant notamment une entrée d'air sur le capot, des boucliers proéminents et un aileron[5].

La version restylée apparaît début 2011[6]. À cette occasion, le moteur diesel 1,6 L MZ-CD passe de 109 à 115 ch et perd 4 kg grâce à de multiples optimisations[6]. Le turbo ainsi que la boîte de vitesse sont également nouveaux, cette dernière gagnant un rapport[6].

Motorisations[modifier | modifier le code]

  • Essence :
    • 1,6 L MZR 105 ch
    • 2,0 L MZR 150 ch
    • 2,3 L turbo 260 ch (Mazda 3 MPS)
  • Diesel :
    • 1,6 L MZ-CD 109 ch puis 115 ch (2011-2013)
    • 2,2 L MZR-CD 185 ch

Troisième génération (2013 - )[modifier | modifier le code]

Mazda 3 III
Image illustrative de l'article Mazda 3
Mazda 3 de 3e génération, phase 1.

Marque Drapeau : Japon Mazda
Années de production 2013 -
Phase 1 : 2013-2017
Phase 2 : 2017-
Classe Compacte
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 499 à 2 261[8] cm3
Puissance maximale 100 à 260 ch
Couple maximal 150 à 380 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle
Automatique
Poids et performances
Poids à vide 1 255 à 1 390 kg
Vitesse maximale 186 à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,1 à 12,2 s
Consommation mixte 4,3 à 9,6 L/100 km
Émission de CO2 99 à 135 g/km
Dimensions
Longueur 4 460 mm
Largeur 1 755 mm
Hauteur 1 470 mm
Empattement 2 640 mm
Volume du coffre 340 dm3
Chronologie des modèles
L'arrière de la Mazda 3 de troisième génération.
Le cockpit de la version 2013 en boîte automatique.

La troisième génération de la Mazda 3, dévoilée simultanément dans cinq villes différentes (Londres, Istanbul, Saint-Pétersbourg, New York et Melbourne) est une voiture à carrosserie tricorps commercialisée depuis novembre 2013 en France.

La Mazda 3 hérite du langage stylistique « KODO – L'Âme du Mouvement » et de l'ensemble des technologies Skyactiv. Les technologies Skyactiv, qui se composent de moteurs, de transmissions, de structures de caisses et de liaisons au sol allégés, ont été intégralement développées par Mazda pour servir de base à des véhicules à haut rendement énergétique. Le système « i-ELOOP », qui fait partie de ces technologies, est un système de récupération de l'énergie à la décélération. Celui-ci stocke l'énergie dans des condensateurs au lieu de la batterie, un moyen plus efficace, selon la marque. Cette énergie est ensuite utilisée par le véhicule pour alimenter les appareils électriques.

À son lancement, le modèle est disponible en motorisations essence 120 et 165 ch, ainsi que diesel 150 ch[9]. Un deuxième moteur diesel plus petit de 1,5 L et 105 ch apparaît dans la gamme en août 2016[10],[11].

En 2016, la Mazda 3 est restylée pour le millésime 2017 : les optiques, la calandre, les prises d'air et les boucliers sont redessinés[12]. À l'intérieur, un nouveau volant apparaît, le nouveau système de freinage d'urgence est maintenant constitué d'une caméra permettant de détecter les piétons, et le système d'affichage tête haute affiche plus d'informations qu'auparavant[12]. Au niveau du châssis, le système G-Vectoring Control permet de répartir le couple entre les roues avant afin d'améliorer la tenue de route[13]. À l'occasion de ce restylage, la finition de base « Harmonie » et la motorisation essence de 100 ch disparaissent, les autres restant inchangées[14].

En même temps que ce restylage est dévoilée une série spéciale appelée « Impulsion », produite à une centaine d'exemplaires pour la France. Celle-ci n'est disponible qu'avec la motorisation 2,0 L essence de 165 ch[15]. Elle est basée sur la finition de base Élégance, à laquelle se rajoutent des jantes de 18 pouces, des feux à LED et d'autres équipements[15].

Motorisations[modifier | modifier le code]

  • Essence :
    • 1,5 L SKYACTIV-G 100 ch (jusqu'à 2016)
    • 2,0 L SKYACTIV-G 120 ch
    • 2,0 L SKYACTIV-G 165 ch
  • Diesel :
    • 1,5 L SKYACTIV-D 105 ch
    • 2,2 L SKYACTIV-D 150 ch

Finitions[modifier | modifier le code]

  • Harmonie (jusqu'à 2016)
  • Élégance
  • Dynamique
  • Sélection

Séries spéciales[modifier | modifier le code]

  • Graphite
  • Impulsion : version restylée, uniquement avec le 2,0 L SkyActiv de 165 ch[15]
  • Signature

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 1.6 MZR boîte manuelle / boîte automatique.
  2. a et b L4 : moteur 4 cylindres en ligne.
  3. Les équipements peuvent varier et être moins complets pour des modèles d'années antérieures.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La production de la Mazda3 dépasse les 5 millions d'unités », sur Mazda-press.com, (consulté le 4 janvier 2017).
  2. a et b Olivier Pagès, « Essai - Mazda, 3 : un beau coup à jouer : 1. Mazda is back », sur Caradisiac, (consulté le 10 janvier 2017).
  3. Olivier Pagès, « Essai - Mazda, 3 : un beau coup à jouer : 4. Moteurs : uniquement essence », sur Caradisiac, (consulté le 10 janvier 2017).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n [PDF]« Fiche Mazda 3 au 01/05/09 » (version du 10 juillet 2009 sur l'Internet Archive).
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Vincent Gonin, « Mazda 3 MPS 260 ch : Docteur Jekyll et Mister Hyde », sur Turbo.fr, (consulté le 4 janvier 2017).
  6. a, b, c et d Romain Bartoli, « Mazda 3 1.6 MZ-CD 115 ch : La même, en mieux ! », sur Turbo.fr, (consulté le 4 janvier 2017).
  7. Romain Bartoli, « Nouvelle Mazda 3 1.6 MZ-CD 109 ch : Pour aller plus haut ! », sur Turbo.fr, (consulté le 4 janvier 2016).
  8. « Fiches techniques Mazda3 2014 », sur auto-selection.com.
  9. Simon Potée-Gallini, « Prise en mains : Mazda3 (2013) », sur Turbo.fr, (consulté le 3 janvier 2017).
  10. Gaël Brianceau, « Essai Mazda 3 1.5 Skyactiv-D 105 : Modestie payante », sur automobile-magazine.fr, (consulté le 3 janvier 2017).
  11. Pascal Richard, « Mazda 3, laquelle choisir ? », sur autojournal.fr, (consulté le 3 janvier 2017).
  12. a et b Florent Ferrière, « Petit restylage pour la Mazda 3 », sur Caradisiac, (consulté le 3 janvier 2017).
  13. Antoine Arnoux, « La Mazda 3 fait peau neuve, léger restylage et menues évolutions technique », sur Turbo.fr, (consulté le 3 janvier 2016).
  14. Maxime K, « Mazda 3 restylée : nouveautés et tarifs », sur Auto Plus.fr, (consulté le 3 janvier 2017).
  15. a, b et c Audric Doche, « La Mazda 3 reçoit une série spéciale "Impulsion" », sur Caradisiac, (consulté le 8 janvier 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]