Mataura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

le Mataura
(anglais : Mataura River)
Illustration
Usine de pâte à papier qui fonctionna jusqu'en 2000.
Carte.
Le Mataura et ses affluents sur une carte de l'île du Sud.
Caractéristiques
Longueur 190 km
Bassin collecteur Mataura
Cours
Source source
· Localisation dans les montagnes au sud du lac Wakatipu
· Coordonnées 45° 21′ 31″ S, 168° 35′ 15″ E
Embouchure Océan Pacifique
· Localisation la baie de Toetoes
· Altitude m
· Coordonnées 46° 34′ 00″ S, 168° 43′ 01″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
l'île du Sud
Régions traversées Southland

Sources : en.wiki, GoogleMaps

Le Mataura est le sixième plus long cours d'eau de la Nouvelle-Zélande. Long de 190 km, sa source se trouve dans les montagnes au sud du lac Wakatipu, dans la région de Southland de l'île du Sud. De là il coule en direction du sud-est jusqu'à la ville de Gore, où il tourne au sud. Il passe par le village de Mataura avant de trouver son embouchure sur le Pacifique à la baie de Toetoes.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le Mataura est connu comme bon lieu de pêche à la truite commune (Salmo trutta). Il a été identifié comme une aire importante pour les oiseaux par BirdLife international la zone de nidification de colonies en danger, et en particulier les mouettes de Buller[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom provient des mots maori mata (« rouge ») et ura (« tourbilloneux »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à environ 18 000 ans, le Mataura drainait le lac Wakatipu. Le chemin de fer historique nommé "Kingston Flyer (en)" suit une partie de l'ancien lit de la rivière, maintenant bloqué par des moraines glaciaires[2].

Le Mataura, avec les trois autres principales rivières du Southland : la Waiau, l'Oreti et l'Aparima, rompit ses digues pendant les inondations du Southland de janvier 1984. Des zones commerciales et résidentielles de la ville de Mataura furent particulièrement affectées, et en particulier les entreprises de papeterie et de pâte à papier.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mataura River », BirdLife data zone: Important Bird Areas, BirdLife International, (consulté le 15 novembre 2012)
  2. I M Turnbull, « Geology of the southeastern Eyre Mountains relevant to tenure review », Wellington, N.Z., Department of Conservation, (ISSN 1171-9834)
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :