Maserati 350S

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maserati 350S
Marque Maserati
Années de production 1955 - 1958
Production 3 exemplaires
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 3,5 L
6 cylindres en ligne (1955)
12 cylindres en V (1957)
Puissance maximale 325 à 335 ch (239 à 247 kW)

La Maserati 350S est une automobile de course produite à trois exemplaires par le constructeur italien Maserati de 1955 à 1957.

La première Maserati 350S est apparue en 1955 et reprend quelques attributs de la Maserati 300S, dont le châssis et le moteur 6 cylindres en ligne d'une cylindrée de 3 485 cm³. Il s'agit du même moteur qui sera utilisé par la future GT 2+2, la Maserati 3500 GT.

Stirling Moss aura un accident à son volant (châssis no 3501) lors des Mille Miglia en 1956, celle-ci sera plus tard re-numérotée 4501 et deviendra la première 450S[1]. Le deuxième modèle (châssis no 3502), similaire au premier, est conçu pour être acheté par Luigi Piotti mais ce sera par la suite Tony Parravano qui en fera l'acquisition en 1956. Le modèle est la propriété de l'État du Connecticut depuis 1974.

Le dernier modèle (châssis no 3503), produit en 1957, est dans un premier temps mû par le 6 cylindres, qui sera remplacé par un V12 de 3 490 cm³[2] développant 335 ch à 9 000 tr/min contre 325 ch à 6 000 tr/min. Avec cet ultime châssis, l'argentin Roberto Bonomi et l'italien Luigi Piotti terminent cinquièmes des 1 000 kilomètres de Buenos Aires en janvier 1957, pour une dernière saison d'engagements de la 350S.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maserati Tipo 350S - Maserati.org
  2. (en) Maserati Tipo 350S - V12 - Maserati.org

Lien externe[modifier | modifier le code]