Luigi Piotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luigi Piotti
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau de l'Italie Milan, Lombardie, Italie
Date de décès (à 57 ans)
Lieu de décès Drapeau : Italie Godiasco, Lombardie, Italie
Nationalité Drapeau : Italie italien
Années d'activité 1955-1958
Qualité Pilote automobile
Équipe Arzani-Volpini
Maserati
O.S.C.A.
Nombre de courses 8 (5 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Luigi Piotti (né le 27 octobre 1913 à Milan, mort le 19 avril 1971 à Godiasco), était un pilote de voitures de sport et de Formule 1 italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière en course s'étale tout au long des années 1950.

Arès avoir finit troisième des 12 Heures de Pescara en 1952, il remporte le Circuito di Reggio Calabria en 1953 et 1954, les 12 Heures de Hyères en 1954 avec le français Maurice Trintignant sur Ferrari 250 Monza, et le dernier Grand Prix de Tunisie organisé en 1955, sur Ferrari 750 Monza (en SportsCars). Son ultime victoire absolue arrive en 1957 à l'occasion du Trofeo Vigorelli Monza, sur Maserati 300S, après une deuxième place la saison précédente à bord d'un modèle 250F de la marque lors du Prix de Paris. La même saison 1957, en janvier, il est le seul pilote avec l'argentin Roberto Bonomi à obtenir un classement pour la puissante Maserati 350S, une cinquième place lors des 1 000 kilomètres de Buenos Aires[1].

Il participe à huit Grands Prix du championnat du monde de Formule 1, mais il ne marque aucun point.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1956 L Piotti Maserati 250F Maserati 6 en ligne Pirelli 2 0 n.c.
1957 L Piotti Maserati 250F Maserati 6 en ligne Pirelli 3 0 n.c.
1958 OSCA Automobili OSCA F2 O.S.C.A. 4 en ligne Pirelli 0 0 n.c.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maserati 350S (RacingSportsCars).

Liens externes[modifier | modifier le code]