Maserati Tipo V8RI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile et le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Maserati Tipo V8RI
Maserati Tipo V8RI
Une Maserati Tipo V8RI à l’AvD-Oldtimer-Grand-Prix 2011.

Marque Drapeau : Italie Maserati
Années de production 1936
Production 4 exemplaires
Classe Sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en V à 90°
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 4 200 à 4 788 cm3
Puissance maximale 300 à 320 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 780 kg
Châssis - Carrosserie
Suspensions Avant: Indépendante avec essieux transversaux oscillants, barres de torsion, amortisseurs à friction
Arrière: indépendante avec essieux oscillants, ressorts à lames transversaux
Dimensions
Empattement 2 740 mm
Voies  AV/AR 1 350 mm  / 1 370 mm
Chronologie des modèles
Précédent Maserati 6C-34 Maserati 8CTF Suivant

La Maserati Tipo V8RI (pour V8 Ruote Independante), est une automobile sportive développée en 1936 par le constructeur automobile italien Maserati et destinée à courir en Formule 750 kg.

Le projet visant à produire un châssis dotée d'une suspension à roues indépendantes comme les Mercedes-Benz W25 et Auto Union Type B, se révèle trop complexe et les moyens limités du constructeur conduisent à son arrêt après quatre unités produites.

La V8RI ne remporte qu'une seule victoire, le Grand Prix de Pau 1936, aux mains de Philippe Étancelin[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]