Maserati Tipo 26 M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile et le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Maserati Tipo 26 M
Photo d'une Maserati Tipo 26 M en piste
Une Maserati Tipo 26 M en démonstration lors du Goodwood Revival 2012

Marque Drapeau : Italie Maserati
Années de production 1930 - 1932
Classe Monoplace
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 2 495 cm3
Puissance maximale 185 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boîte manuelle à 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 800 kg
Dimensions
Empattement 2 640 mm
Voies  AV/AR 1 320 mm  / 1 350 mm

La Maserati Tipo 26 M (pour monoposto en italien) est la treizième voiture de Grand Prix conçue par le constructeur automobile italien Maserati. Avant la 26 M, la Tipo 26/8C de 1926 avait évolué en 26 B, 26C/8C 2100 et 26 R ; basée sur cette dernière, la 26 M est conçue en 1930.

Une version sport est baptisée 26 M Sport. Il existe également une 26 M Grand Sport à deux places pour l'usage routier et une Sport Tipo 1000 Miglia, carrossée par Ugo Zagatto.

Compétition[modifier | modifier le code]

En 1930, la 26 M/8C 2500 remporte les Grands Prix de Rome (Luigi Arcangeli), de Monza (Achille Varzi devant Arcangeli) et de Saint-Sébastien (Varzi devant Aymo Maggi) ainsi que les Coppas Ciano et Acerbo.

Ces succès sont mis à mal dès 1931 par les Alfa Romeo Monza et autres Bugatti Type 51. L'adoption d'un carburateur Weber apporte un second souffle : sous la dénomination 26 M/8C 2300, elle remporte le Grand Prix de Monza grâce à Luigi Fagioli et le Montain Championship grâce à Henry Birkin.

Ses dernières victoires sont au crédit de Whitney Straight (Mountain Championship 1933) pour la 26 M et de Rupert Featherstonhaugh (Grand Prix d'Albi 1934) pour la 8C.

Notes et références[modifier | modifier le code]