Maria Saal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maria Saal
Blason de Maria Saal
Héraldique
Maria Saal
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de la Carinthie Carinthie
District
(Bezirk)
Klagenfurt-Land
Maire Anton Schmidt
Code postal A-
Immatriculation KL
Indicatif 43+
Code Commune 2 04 18
Démographie
Population 3 830 hab. (2016)
Densité 110 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 00″ nord, 14° 21′ 00″ est
Altitude 505 m
Superficie 3 484 ha = 34,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Carinthie

Voir sur la carte administrative de la zone Carinthie
City locator 14.svg
Maria Saal

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Maria Saal

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Maria Saal
Liens
Site web http://www.maria-saal.gv.at/

Maria Saal (en slovène : Gospa Sveta) est une commune autrichienne du district de Klagenfurt-Land en Carinthie. C'est un lieu de pèlerinage bien connu pour son sanctuaire de Sainte-Marie situé sur l'emplacement d'une des premières églises de la région, du temps de la christianisation de la Carantanie sous le règne des Carolingiens au VIIIe siècle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue sur le Zollfeld vers Maria Saal.

La commune se trouve au sud-est du Zollfeld, un bassin de la rivière Glan s'étendant du nord de la capitale régionale Klagenfurt jusqu'à Sankt Veit au pied des Alpes de Gurktal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après l'annexion du royaume celte de Norique à l'Empire romain, au cours de la conquête des Alpes vers 15 av. J.-C., le municipe de Virunum est fondé dans le bassin de la Glan sous le règne de l'empereur Claude (de 41 à 54 apr. J.-C.) ; l'écrivain Pline l'Ancien le cite dans son énumération des villes de Norique[1]. Alors que celui-ci devenait une province romaine, Virunum a remplacé la colonie norique de Noreia au Magdalensberg en tant que la nouvelle capitale.

La première christianisation de la région a été mis en place par les patriarches d'Aquilée au IVe siècle ; un siége épiscopal à Virunum est attesté depuis 343. Peu de choses sont connues sur le déclin de la ville au cours de l'Antiquité tardive. Vers la fin du VIe siècle, des tribus slaves sont arrivées dans l’Est des Alpes et en 591, le municipe de Virunum est évoqué pour la dernière fois. Le centre de la principauté slave de Carantanie était également dans la plaine, sur le bord de l'ancienne voie romaine de Virunum à Aquilée près du village de Karnburg.

Vers l'an 753, la deuxième christianisation a commencé sous l'administration de l'évêque Virgile de Salzbourg. À cette époque, une première église dédiée à la bienheureuse Vierge Marie a été construite. Au VIIIe siècle, l'empereur Arnulf installait une résidence à Karnburg avec une chapelle préromane. Cet édifice, mentionnée pour la première fois en 927, est considéré comme la plus ancienne église préservée de Carinthie.

Maria Saal faisait partie du duché de Carinthie fondé en 976. L'église Sainte-Marie appartient directement à l'archidiocèse de Salzbourg jusqu'en 1859 ; elle fut reconstruite en style gothique au XVe siècle.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pline l'Ancien, Histoires Naturelles, livre III, 27