Virunum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Virunum
Virunum
Vue sur la partie sud du site archéologique.
Localisation
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de la Carinthie Carinthie
Coordonnées 46° 41′ 57″ nord, 14° 21′ 54″ est

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Virunum
Virunum

Le municipe de Virunum était une ville romaine autrefois établie près de l'actuelle commune de Maria Saal en Autriche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un relief funéraire antique, attaché à l'église de Maria Saal.

Après l'annexion du royaume celte de Norique à l'Empire romain, au cours de la conquête des Alpes vers 15 av. J.-C., le municipe est fondé sous le règne de l'empereur Claude (de 41 à 54 apr. J.-C.). Pline l'Ancien le cite dans son énumération des villes de Norique[1]. Alors que celui-ci devenait une province romaine, Virunum a remplacé la colonie norique au Magdalensberg en tant que la nouvelle capitale. À partir de la moitié du Ier siècle av. J.-C, l'empereur y commença la construction de la voie romaine transalpine réliant la mer Adriatique au Danube, passage stratégique entre l'Italie et le Norique qui fournissait une partie du métal nécessaire à l'armée romaine.

Virunum a été le siège du procurateur de la province jusqu'au temps des guerres marcomanes au IIe siècle. Sous Dioclétien, le Norique fut divisé, la ville devenant le chef-lieu du Norique méridional, la partie sud plus montagneuse. Un siége épiscopal à Virunum est attesté depuis 343. Peu de choses sont connues sur le déclin de la ville au cours de l'Antiquité tardive. À l'époque du saint Séverin du Norique au Ve siècle, décrite par son biographe Eugippe, le métropolite du Norique méridional résida à Teurnia près de l'actuelle ville de Spittal an der Drau.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pline l'Ancien, Histoires Naturelles, livre III, 27