Mamuka Gorgodze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mamuka Gorgodze
Description de l'image Mamuka Gorgodze.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (34 ans)
à Tbilissi (URSS)
Taille 1,95 m (6 5)
Surnom "Gorgodzila", "the Georgian animal" et "Goulivera" (Gulliver)
Position 2e ligne, 3e ligne aile, 3e ligne centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2005-2014
2014-
Montpellier HR
RC Toulon
168 (135)[1]
72 (40)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2003-2017Drapeau : Géorgie Géorgie71 (130)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 7 juillet 2017.

Mamuka Gorgodze (en géorgien მამუკა გორგოძე), né le à Tbilissi (Géorgie), est un joueur de rugby à XV international géorgien. Il évolue actuellement au poste de troisième ligne aile, troisième ligne centre ou deuxième ligne au sein de l'effectif du Rugby Club Toulonnais. Surnommé "Gorgodzila" par les supporter de Montpellier, c'est un joueur très dur à plaquer et doué ballon en main.

Il a participé à la Coupe du monde 2007, où il joue 3 matchs, à la Coupe du monde 2011 et à la Coupe du monde 2015 où il se voit désigné meilleur joueur de la rencontre qui oppose son équipe à la Nouvelle-Zélande.

Carrière[modifier | modifier le code]

Montpellier HR (2005-2014)[modifier | modifier le code]

Gorgodze signe à Montpellier en 2005 mais il joue régulièrement avec la réserve et n'a pas énormément de temps de jeu, c'est après la Coupe du monde en 2007 qu'il devient un élément important dans l'effectif de Montpellier. Il est le premier choix de son entraineur au poste de 2e ligne. Il termine à la huitième place du Top 14 lors de la saison 2007-2008 et est éliminé en quart de finale du Challenge Européen par Worcester sur le score de 36 à 26.

La saison suivante n'est guère mieux pour Gorgodze et le MHR puisqu'ils terminent à la dixième place du Top 14 et est éliminé lors des phases de poules en Challenge européen dans un groupe qui comportait Northampton, Bristol et Toulon. À l'issue de la saison 2008-2009, il s'engage avec Brive pour la saison 2009-2010 mais il change d'avis et reste finalement à Montpellier qui devra verser une somme de 200.000 € à Brive.

La saison 2009-2010 est la même que la saison précédente, Gorgodze et Montpellier terminent une nouvelle fois 10e du Top 14 et est éliminé en phase de poule du Challenge européen.

C'est lors de la saison 2010-2011 que Gorgodze et ses coéquipiers franchiront un cap, en effet, cette année-là, Montpellier termine à la sixième place du Top 14 ce qui lui donne une place de barragiste face à Castres. Montpellier l'emportera sur le score de 18-17 et rencontre le Racing Métro 92 en demi finale. Montpellier l'emportera une nouvelle fois par le plus petit écart 26-25 et jouera face au Stade Toulousain en finale. Malheureusement, la finale sera perdu sur le score de 15-10 alors que le MHR menait de 7 à 3 à la mi temps. Lors de cette saison, Gorgodze est nommé meilleur joueur étranger par le Midi Olympique. En Challenge Européen, le MHR se fera éliminer en quart de finale par le Stade français sur le score de 32-28.

Gros plan de la tête d'un entraîneur assis sur le banc concentré sur le match de son équipe.
Fabien Galthié, entraîneur de Montpellier de 2010 à 2014, retrouve Mamuka Gorgodze au RC Toulon en 2017.

Lors de la saison 2011-2012, le MHR joue pour la première fois la H-Cup, ils se retrouvent dans le groupe du tenant du titre le Leinster, Glasgow et Bath, cependant ils termineront dernier de la poule avec deux matchs nul (16-16 contre le Leinster et 13-13 contre Glasgow). En Top 14, Gorgodze se classe 5e avec son club et joue un match de barrage, c'est une revanche face à Castres mais elle est perdue sur le score de 31 à 15.

Prise en touche de Mamuka Gorgodze lors de la demi-finale du championnat de France 2011 face au Racing Metro 92.

Gorgodze et le MHR parviennent à se qualifier la saison suivante pour les quarts de finale de la H-Cup en terminant meilleurs deuxième dans un groupe qui comporte le RC Toulon, Cardiff Blues et Sale Sharks. Le quart de finale se joue le 16 avril face à ASM Clermont futur finaliste qui l'emporte sur le score de 36 à 14. En Top 14, Montpellier et le MHR est éliminé pour la deuxième année consécutive en barrage après avoir terminé 5e du championnat et ils rencontrent pour la troisième année consécutive le Castres Olympique en barrage, le score sera de 25 à 12 pour Castres.

Lors de la saison 2013-2014, Montpellier et Gorgodze terminent à la deuxième place du championnat ce qui leur assure une place en demi-finale face à Castres, mais pour la troisième année consécutive, le MHR est éliminé par Castres. En H-Cup, Gorgodze et Montpellier ne parviennent pas à se qualifier pour les quarts de finale dans un groupe qui comportait l'Ulster, Leicester Tigers et Trévise. À la fin de la saison, Gorgodze s'engage avec le RC Toulon double champion d'Europe et champion de France en titre.

RC Toulon (2014- )[modifier | modifier le code]

Il rejoint le RC Toulon en 2014, mais ne parvient pas à y devenir titulaire régulier avec la concurrence féroce de nombreux internationaux sur ses deux postes de prédilections en deuxième ligne (où il est en concurrence Romain Taofifenua, Juandré Kruger, Samu Manoa et Jocelino Suta entre autres) ou en troisième ligne (où il fait équipe avec Juan Martin Fernandez Lobbe, Liam Gill, Duane Vermeulen, Juan Smith ou encore Charles Ollivon). Champion d'Europe en 2015, il parvient deux nouvelles fois en finale du Championnat de France, mais sans soulever le bouclier de Brennus.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de Géorgie le contre l'équipe de Russie.

Le 4 mai 2017, il annonce qu'il met un terme à sa carrière internationale après avoir porté à 71 reprises le maillot des Lelos, inscrivant 130 points[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(à jour au )

En coupe du monde :

En club[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mamuka Gorgodze », sur www.itsrugby.fr (consulté le 7 juillet 2017)
  2. a et b « Mamuka Gorgodze », sur www.scrum.com (consulté le 24 octobre 2012)
  3. Maxime Gil, « TEST-MATCH - Mamuka Gorgodze (Géorgie) dit stop à la sélection », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 4 mai 2017)
  4. C.M., « Oscars Midol : Clerc sacré, Henry honoré », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 21 novembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]