Mémorables

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mémorables (Ἀπομνημονευμάτων / Apomnêmoneumatôn) (vers - 370) sont une collection de récits sur la vie de Socrate, où Xénophon se veut le porte-parole de son ancien maître.

Xénophon aurait commencé à écrire cette œuvre vers la fin de sa vie, à partir de -370. Ces années furent marquées pour lui par des voyages et des guerres avec des péripéties de toute sorte. Les Mémorables ont été écrites au lendemain de la guerre du Péloponnèse.


Ce sont des dialogues socratiques, mélange entre le traité philosophique et un livre de souvenirs. Socrate considéré comme un des pères de la philosophie occidentale et l'un des inventeurs de la philosophie morale, a exercé une grande influence sur l'esprit de Xénophon qui passa plusieurs années à le suivre et à l'écouter s'entretenir avec toutes sortes de personnes sur toutes sortes de sujets. Ce sont ces entretiens qu'il a recueillis dans les Mémorables.

Xénophon aurait commencé à écrire cette œuvre vers la fin de sa vie à partir de -370, années furent marquées pour lui par des voyages et des guerres avec des péripéties de toute sorte. En effet, les Mémorables ont été écrites au lendemain de la guerre du Péloponnèse qui avait débuté en -431. Il s'agit d'un mélange entre le traité philosophique et un livre de souvenirs, sous la forme de dialogues socratiques. Socrate, considéré comme un des fondateurs de la philosophie occidentale et l'un des inventeurs de la philosophie morale, a exercé une grande influence sur l'esprit de Xénophon, qui passa plusieurs années à le suivre et à l'écouter s'entretenir avec toutes sortes de personnes sur toutes sortes de sujets. Ce sont ces entretiens qu'il a recueillis dans les Mémorables.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène Talbot, Xénophon. Œuvres complètes, t. 3 : Les Helléniques. L’Apologie de Socrate. Les Mémorables, Garnier-Flammarion, 1967.

Notes et références[modifier | modifier le code]