Mont Lycée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lykaion)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant la Grèce
Cet article est une ébauche concernant la montagne et la Grèce.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lykaion
Vue depuis le sommet, en regardant vers l'est du Lykaion.
Vue depuis le sommet, en regardant vers l'est du Lykaion.
Géographie
Altitude 1 421 m
Coordonnées 37° 27′ 25″ Nord 21° 58′ 30″ Est / 37.45694, 21.975
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Péloponnèse
District régional Arcadie

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Lykaion

Le Lykaion ou mont Lycée (en grec ancien : Λύκαιον ὄρος : la « montagne des loups », moderne : Λύκαιο όρος ; en latin : Mons Lycaeus) est une montagne culminant à 1 421 m d’altitude en Arcadie (Grèce).

Cette montagne était consacrée à Zeus Lycaïos. Selon une version de la mythologie[1], Zeus y serait né et y aurait été élevé par les nymphes.

Pélasgos, premier roi d’Arcadie, et son fils Lycaon, y auraient fondé un culte de Zeus pratiqué sur son sommet, qui semble avoir comporté des sacrifices humains. Le philosophe Théophraste, qui a traité des sacrifices humains, rapporte que lors des fêtes lycéennes, les sacrifices humains qui se faisaient en Arcadie étaient apportés par la communauté collectivement. Diverses légendes couraient à propos de ce sanctuaire et de ses rites : les hommes et les animaux ne jetteraient aucune ombre dans l’enceinte sacrée, et tous ceux qui y seraient entrés seraient morts dans l’année[2] ; lorsqu’on aurait goûté à des entrailles humaines, découpées en morceaux mélangés aux autres victimes de sacrifice, on se serait transformé en loup[3] (la punition infligée à Lycaon par Zeus après qu’il lui a servi un enfant, son fils Arcas, pour repas, selon une version du mythe).

L’autel de Zeus se composait d’un grand monticule de cendres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D’autres versions placent la naissance du dieu en Crète
  2. Pausanias, L.8 ch. 38
  3. Platon, La République [détail des éditions] [lire en ligne] (Livre VIII, 565-566)

Liens externes[modifier | modifier le code]