Lycée Gustave-Monod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lycée Gustave Monod)
Aller à : navigation, rechercher
Lycée Gustave-Monod, Enghien-les-Bains.

Le lycée Gustave Monod est un établissement français d'enseignement secondaire et supérieur, situé avenue de ceinture à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise, Île-de-France), en bordure du lac. Son terrain est à cheval sur les communes d'Enghien et de Saint-Gratien (sur le territoire de laquelle est situé le bâtiment du lycée technique).

L'établissement a été le premier en Île-de-France et parmi les premiers en France à proposer la délivrance simultanée du baccalauréat et de son équivalent allemand, l'Abitur (filière Abibac), dont la première promotion est sortie en 1998. Il propose des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) en filière scientifique et littéraire.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'établissement a été fondé en 1947 à l'initiative de Gustave Monod, en tant que lycée expérimental.

Agrégé de philosophie, ancien directeur de cabinet du ministre de l'Éducation nationale, ancien Inspecteur Général et chargé de la Direction de l'enseignement du Second Degré au Ministère après la Seconde Guerre mondiale, Gustave Monod entendait rompre avec les méthodes d'enseignement qui avaient prévalu jusqu'alors et lança les « classes nouvelles de la Libération ».

L'établissement est devenu un lycée classique à partir de 1979.

Parmi les anciens élèves et enseignants[modifier | modifier le code]

  • Marie Geffray (1980-) , auteur de livres pour enfants, a été élève du lycée de 1995 à 1998
  • Camille de Sablet (1982-) comédienne, a été élève du lycée de 1997 à 2000
  • Jérémy Fontanet (1985-) danseur et chanteur, a été élève du lycée de 2000 à 2003
  • Bernard Hautecloque (1963-) écrivain et historien, a enseigné à Gustave Monod de 1994 à 2002.
  • Martine Robier, écrivain et femme de théâtre, a enseigné au lycée Gustave Monod
  • Stéphane Giocanti, historien et écrivain français, enseigne lui aussi toujours dans ce lycée.

Perspectives[modifier | modifier le code]

Le lycée n'a pas été rénové depuis sa construction. De nombreuses démarches ont été entreprises afin d'enclencher cette rénovation très attendue mais elles avaient été jusque là avortées faute d'une complète cohérence par rapport aux deux sites, lycée général et technologique, lycée professionnel d'autre part. La fusion à venir, actée et effective à la rentrée 2013, et la volonté de la région Ile de France ont permis aujourd'hui de débloquer la situation. Les travaux de la première phase (restauration) démarrent en février 2012, la rénovation de la deuxième phase (la moitié du lycée, côté allées vertes) a été votée et financée par la région en novembre 2011. La troisième et dernière phase sera à lancer ultérieurement. Ce grand chantier s'accompagne de travaux d'entretien, d'équipements et d'amélioration des conditions de vie et de travail.

Problèmes[modifier | modifier le code]

Le lycée a été, à l'instar du département et de bien d'autres établissements, lors des mouvements lycéens d'octobre 2011 et antérieurement, le théâtre de regroupements et de manifestations qui ont pu être impressionnants et aussi médiatisés. Néanmoins ces évènements sont restés extérieurs au lycée et étaient le fait d'individus la plupart du temps étrangers au lycée voire au mouvement lycéen.

Coordonnées[modifier | modifier le code]

Adresse 71, avenue de Ceinture

95880 Enghien-les-Bains

Téléphone 01-39-89-32-41
Fax 01-34-17-09-29
Courriel 0950644j@ac-versailles.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]