Liste des patriarches orthodoxes de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Chrétiens d'Orient
Cet article est une ébauche concernant les Chrétiens d'Orient.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Liste des patriarches orthodoxes de Jérusalem (primats de l'Église orthodoxe de Jérusalem).

Évêques de Jérusalem[modifier | modifier le code]

Voir la page Liste des évêques de Jérusalem à l'époque ancienne

Patriarches de Jérusalem et de toute la Palestine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'évêque Serge de Jaffa obtient des Musulmans la juridiction sur Jérusalem à la mort de Sophrone (d'après Mansi, X, col. 900); mais un évêque Stéphane de Jérusalem est attesté aux VIIe s. (Le Quien, III, p. 280 ss; Ehrhard II, p. 112; P. Canart, “Nouveaux récits du moine Anastase”, Actes du XIIe congrès international d’études byzantines, Belgrade, 1964, 263-271, p. 267); enfin un "toporète" de Jérusalem, le prêtre Théodore, est attesté au synode de Constantinople de 680 (Mansi, XI, col. 318, 688, 899-900).(
  2. Son existence est contestée (cf. Lequien, III, 281).
  3. La liste de Le Quien insère entre ce nom et le suivant un Eusèbe. Une inscription datant de 761 a été retrouvée avec ce nom (référence dans Liber Annuus de 1991).
  4. Omis dans la liste de Le Quien.
  5. On trouve aussi à la place de nom celui de Serge II.
  6. Dans la liste de Le Quien, on trouve à la place de ce nom celui d'Anastase ou Nicolas.
  7. Dans la liste de Le Quien, on trouve à la place de ce nom celui de Christophore ou Christodore.
  8. Jean VI selon Le Quien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I La Chronologie, Presses universitaires de France, 1958, ch. VI « Patriarches de Jérusalem » (jusqu'en 1505), p. 451-452.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]