Liste des mammifères au Liban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici la liste des espèces mammifères signalées au Liban. Dans ce pays, il y a 59 espèces de mammifères, dont 1 est en danger critique d'extinction, 1 est en danger ; 7 sont vulnérables, et une est quasi menacée[1].

Catégories de la liste rouge de l'UICN[modifier le code]

Les différentes catégories utilisées par la liste rouge de l'UICN mondiale sont[2] :

(EX) Éteinte Il n'y a pas le moindre doute sur le fait que le dernier spécimen recensé est mort.
(EW) Éteinte à l'état sauvage L'espèce est connue uniquement en captivité ou en tant que population naturalisée bien en dehors de son ancienne aire de répartition.
(CR) En danger critique d'extinction L'espèce risque prochainement de s'éteindre à l'état sauvage.
(EN) En danger L'espèce fait face à un très gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(VU) Vulnérable L'espèce fait face à un gros risque d'extinction à l'état sauvage.
(NT) Quasi menacée L'espèce ne satisfait pas un ou plusieurs des critères prévus qui permettraient de la catégoriser, mais pourrait risquer de s'éteindre dans le futur.
(LC) Préoccupation mineure Il n'y a pas de risque identifiable pour l'espèce.
(DD) Données insuffisantes Il n'y a pas d'information adéquate qui permettraient de faire une évaluation des risques pour cette espèce.
(NE) Non évaluée L'espèce n'a pas encore été confrontée aux critères précédents, n'est pas reconnue comme valide par l'UICN ou bien s'est éteinte avant le XVIe siècle.

Certaines espèces ont été évaluées en utilisant un ensemble de critères plus anciens. Les espèces évaluées utilisant ce système ont ce qui suit à la place de Quasi menacé et Préoccupation mineure :

LR/cd Risque faible/dépendant de mesures de conservation Espèce bénéficiant d'un programme de conservation continue et qui pourraient basculer dans une catégorie de risque plus élevée si ce programme s'arrêtait.
LR/nt Risque faible/Quasi menacé Espèces qui sont proches d'être classées en tant qu'espèce vulnérable mais qui ne sont pas l'objet de programmes de conservation.
LR/lc Risque faible/Préoccupation mineure Espèces pour lesquelles il n'y a pas de risques identifiés.

Sous-classe : Theria[modifier | modifier le code]

Infra-classe : Eutheria[modifier | modifier le code]

Ordre : Hyracoidea (damans)[modifier | modifier le code]

Les hyracoïdes est constitué de quatre espèces d'assez petits mammifères herbivores.

Ordre : Rodentia (rongeurs)[modifier | modifier le code]

Ordre : Erinaceomorpha (hérissons et gymnures)[modifier | modifier le code]

Ordre : Soricomorpha (musaraignes, taupes, et solédontes)[modifier | modifier le code]

Ordre : Chiroptera (chauves-souris)[modifier | modifier le code]

Ordre: Cetacea (baleines)[modifier | modifier le code]

L'ordre des cétacés comprend les baleines, les dauphins et les marsouins. Ce sont des mammifères totalement adaptés à la vie aquatique avec un corps lisse et fuselé, avec une couche de graisse sous-cutanée, et des membres antérieurs et une queue modifiés pour la propulsion sous l'eau.

Order: Carnivora (carnivores)[modifier | modifier le code]

Putois marbré

Order: Artiodactyla (artiodactyles)[modifier | modifier le code]

Bouquetin de Nubie

Les artiodactyles sont des ongulés, possédant un nombre paire de doigts aux pieds, et dont le poids est supporté à part égale par les troisième et quatrième doigts. Il existe environ 220 espèces d'artiodactyles, dont beaucoup sont d'une grande importance économique pour l'être humain.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette liste est dérivée de la liste rouge de l'UICN qui répertorie les espèces animales qui ont été récemment classifiées comme éteintes (depuis 1500). La taxonomie et la nomenclature des espèces est basée sur celles utilisées par les articles de wikipédia et complété par les nom communs et la taxonomie provenant de l'UICN, Smithsonian Institute, ou de l'Université du Michigan
  2. Anonyme, « La liste rouge de l'UICN des espèces menacées - Un outil fondamental pour la conservation », Commission de la sauvegarde des espèces, Union internationale pour la conservation de la nature,‎ , p. 1-2 (lire en ligne [PDF]).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]