Liste de points extrêmes du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voici une liste de points extrêmes du monde.

Monde entier[modifier | modifier le code]

Nord[modifier | modifier le code]

Sud[modifier | modifier le code]

Puerto Toro est la localité habitée en permanence la plus méridionale du monde.

Longitudes extrêmes et autres positions originales[modifier | modifier le code]

Altitudes et distances du centre de la Terre[modifier | modifier le code]

  • Le point le plus élevé de la surface terrestre est le sommet de l'Everest, 8 849 m au-dessus du niveau de la mer.
  • Le point le plus éloigné du centre de la Terre, du fait qu'elle n'est pas une sphère parfaite, est le sommet du Chimborazo, distant de 6 384,4 km (le sommet de l'Everest n'est distant du centre de la Terre que de 6 382,3 km).
  • La Lune est l'astre le plus éloigné situé dans la sphère d'influence gravitationnelle de la Terre (405 500 km à son apogée orbitale).
  • La surface de la Lune constitue le point le plus éloigné jamais visité par une créature terrienne, sur lequel subsistent des vestiges de présence humaine, depuis les missions Apollo. Cependant, les sondes Voyager constituent les objets d'origine terrienne les plus éloignés à ce jour; dérivant dans l'espace interstellaire à une vingtaine de milliards de kilomètres de la Terre.
  • Le point émergé le plus bas est le rivage de la mer Morte, à 422 m au-dessous du niveau de la mer.
  • Le point naturel le plus profond est la fosse Challenger, au fond de la fosse des Mariannes : 10 911 m au-dessous du niveau de la mer.
    • Le point le plus bas de la surface de la Terre, qui ne soit pas recouvert par l’océan, est la fosse subglaciale de Denman en Antarctique: 3 500 m sous le niveau de la mer ; il est recouvert par de la glace[2]. Néanmoins, son caractère de point émergé est discutable, puisqu'il demeure recouvert par l'eau, quoique sous forme solide.
  • Le Forage sg3 constitue le lieu artificiel le plus profondément enfoncé dans la croûte terrestre, à 12 262 m. De plus, étant situé à l'intérieur du cercle arctique et compte tenu de sa forme aplatie aux pôles, il s'agit probablement du point le plus proche du centre de la Terre.

Isolement[modifier | modifier le code]

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

  • Altitude  :
    • La station spatiale internationale est le lieu habité en permanence le plus élevé (420 km à son apogée orbitale).
    • Les deux camps de base tibétain et népalais servant à l'acclimatation des alpinistes de l'Everest se situent à 5 330 m, quoiqu'ils ne sont habités qu'au printemps[4]
    • Le lieu le plus élevé sur Terre à être habité en permanence est la ville de La Rinconada, au Pérou(5 100 m).
    • La capitale la plus haute du monde est La Paz, Bolivie (3 660 m), montant encore jusqu'à 4 149 m pour la grande ville dans son prolongement, El Alto.
    • Il n'existe pas à proprement parler de base sous-marine posée sur le fond marin et habitée en permanence. Néanmoins, les sous-marins et leurs équipages, disposant d'une certaine autonomie, peuvent s'en approcher. Le K-329 Belgorod par exemple peut abriter plus de cent sous-mariniers pendant quatre mois et plonger à 500 mètres de profondeur.
    • Les diverses localités israéliennes, cisjordaniennes et jordaniennes le long de la mer Morte se partagent le titre de site habité le plus bas du monde (−420 m).
    • La ville la plus basse au monde est Jéricho, en Cisjordanie (−258 m).
    • La capitale la plus basse est celle de l'Azerbaïdjan : Bakou (−28 m).

Par continent[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.rts.ch/info/sciences-tech/12448721-des-scientifiques-auraient-decouvert-la-terre-la-plus-au-nord-du-monde.html
  2. (en) Mathieu Morlighem, Eric Rignot, Tobias Binder et Donald Blankenship, « Deep glacial troughs and stabilizing ridges unveiled beneath the margins of the Antarctic ice sheet », Nature Geoscience,‎ (ISSN 1752-0894 et 1752-0908, DOI 10.1038/s41561-019-0510-8, lire en ligne, consulté le )
  3. « Point Nemo », sur www.lukatela.com, (consulté le ).
  4. https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2020/04/a-quoi-ressemble-la-vie-dans-le-camp-de-base-de-leverest

Lien externe[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :