Kaffeklubben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2007).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le monde insulaire image illustrant la géographie du Groenland
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la géographie du Groenland.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kaffeklubben
Kaffeklubben Ø (da)
Photo aérienne de Kaffeklubben
Photo aérienne de Kaffeklubben
Géographie
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Coordonnées 83° 40′ N 29° 50′ O / 83.67, -29.83
Administration
Zone Parc national du Nord-Est du Groenland
Démographie
Population Aucun habitant (2009)
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Danemark

(Voir situation sur carte : Danemark)
Kaffeklubben
Kaffeklubben
Île du Groenland

Kaffeklubben est une petite île située au nord-est du Groenland et la terre émergée la plus septentrionale du monde.

L'île mesure environ 1 km de long et est située à 37 km à l'est du cap Morris Jesup, le point le plus au nord de l'île du Groenland. Elle est distante d'environ 707 km du Pôle Nord.

L'explorateur polaire Robert Edwin Peary (1856 - 1920), sur le pont principal du bateau à vapeur Roosevelt, vers 1909.

Kaffeklubben fut découverte par Robert Peary en 1900 et explorée pour la première fois par le danois Lauge Koch en 1921, qui la nomma d'après le café du muséum minéralogique de Copenhague. En 1969, une équipe canadienne calcula que sa pointe nord se situe 750 m plus au nord que le cap Morris Jessup, lui permettant de détenir le record de la terre la plus septentrionale de la planète.

Depuis, plusieurs bancs de graviers ont été trouvés plus au nord, le plus célèbre étant Oodaaq, découvert en 1978. Il est toutefois incertain qu'ils puissent prétendre au record car ils sont rarement permanents, régulièrement recouverts par des glaces dérivantes ou submergés par l'océan (Oodaaq, par exemple, semble avoir disparu depuis au moins une dizaine d'années).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]