Lauri Törni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lauri Törni
LauriTorni2.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
District Phuoc Son (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Lauri Allan TörniVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
Membre de
Armes
Grade militaire
Major (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits
Condamné pour
Distinctions

Lauri Allan Törni ( ) est un officier finlandais qui combat pendant la guerre d'Hiver et la guerre de Continuation contre l’URSS. Après la paix entre la Finlande et l’URSS en 1944 il combat dans les troupes allemandes. À la fin de la Seconde Guerre mondiale il émigre aux États-Unis et combat sous le nom de Larry Thorne dans les forces spéciales américaines pendant la Guerre du Viêt Nam.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il nait à Vyborg, ville à l’époque finlandaise et aujourd’hui russe. Son père est officier de marine. En 1938, il est appelé pour le service militaire et suit les cours d’officier de réserve pendant la guerre d’hiver de 1940.

Carrière[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au début de la guerre il est affecté aux troupes de réserve de l'armée de terre finlandaise mais pendant la bataille du lac Ladoga il est envoyé au front. Il prend part à l’élimination des troupes de l'armée rouge encerclées à Lemetti grâce au motti utilisé par le général Hagglund.

Ses actions d’éclat pendant ces combats sont rapidement remarquées par ses supérieurs et il est envoyé suivre l’école d’officiers dont il sort sous-lieutenant. En 1941, il part en Allemagne et combat avec le grade de Untersturmführer dans le SS Freiwilligen Bataillon Nordost Waffen-SS dont Rolf Nevanlinna était le parrain. Il revient en Finlande au commencement de la guerre de continuation.

Lauri Törni en uniforme d'Untersturmführer de la Waffen-SS.

La réputation de Lauri Törni vient des succès remportés pendant la guerre de continuation. En 1943 il est nommé à la tête d’une unité de la Sissi, unité d’infanterie légère chargé de la reconnaissance, du sabotage et de la guérilla. Surnommée Détachement Törni et spécialisée dans les opérations loin derrière les lignes ennemies cette unité était admirée d’un côté du front et crainte de l’autre. Le futur président finlandais Mauno Koivisto participa aux côtés de Törni pendant la bataille d’Ilomantsi du 26 juillet au 13 août 1944.

Le détachement Törni infligea de telles pertes aux unités russes qu’il fut le seul officier finlandais sur lequel l’armée soviétique plaça une rançon de 3 millions de marks finlandais.

L'insigne du détachement Törni

Il est promu capitaine en 1944 et décoré le 9 juillet 1944 de la croix de Mannerheim.

Törni n’accepte pas les termes de l’armistice de Moscou avec l’URSS qui oblige les Finlandais à prendre les armes contre les Allemands dans la guerre de Laponie. Rendu à la vie civile il est recruté en 1945, par un mouvement de résistance pro-allemand qui craignait une occupation de la Finlande par les Soviétiques. Il suit des cours de sabotage en Allemagne, combat avec le grade d’Hauptsturmführer et se rend aux troupes britanniques dans les derniers jours de la guerre.

De retour en Finlande, il est arrêté par la police politique Valpo sous influence communiste. Les Soviétiques veulent le juger à Moscou pour crimes de guerre. Il est condamné à six ans de prison pour trahison pour avoir rejoint l’armée allemande. Il est gracié en 1948 par le président Paasikivi.

Armée américaine[modifier | modifier le code]

En 1949, accompagné de son supérieur pendant la guerre Holger Pitkänen, Törni se rend en Suède où ils trouvent la protection de la baronne Von Essen qui recueille de nombreux officiers finlandais en fuite. Pitkänen est arrêté et renvoyé en Finlande. Törni s’embarque comme marin suédois et sous un faux nom sur le SS Bolivia en partance pour Caracas. Arrivé à destination il rencontre un autre de ses chefs en exil le colonel Matti Aarnio.

En 1950, il s’embarque sur un cargo suédois à destinations des États–Unis. Au large de l’Alabama, il saute par-dessus bord et rejoint la côte à la nage. Arrivé à New York, il travaille comme homme de peine et charpentier. En 1953, il reçoit un permis de séjour grâce à un acte du Congrès présenté par le cabinet d’avocats de la firme de William Joseph Donovan, ancien patron de l’Office of Strategic Services.

Larry Thorne en uniforme américain.

En 1954, Törni s’engage dans l’armée américaine sous le pseudonyme de Larry Thorne dans le cadre du « Lodge Act » (Public Law 957) promue par le sénateur républicain du Massachusetts Henry Cabot Lodge, Jr., qui permettait à des étrangers d'obtenir la citoyenneté américaine après cinq ans de service dans l'armée de terre des États-Unis. Il y est remarqué par un groupe d’officiers finno-américains connu sous le nom de « Marttinen's Men ». Plusieurs de ces officiers ont été recrutés par les Forces spéciales à leur création.

Il reçoit la formation des forces spéciales (cours de survie et de guérilla) et est nommé sous lieutenant en 1957. En 1960 il est promu capitaine. De 1958 à 1962 il sert au 10th Special Forces Group en Allemagne de l’Ouest.

En 1963, il rejoint l’unité A-734 des Special Forces au Sud-Vietnam. En novembre, il combat dans le delta du Mékong et est décoré à deux reprises.

En 1965 il est affecté à l’entrainement de la Military Assistance Command, Vietnam – Studies and Observations Group comme conseiller militaire.

Le 18 octobre 1965, il part pour une mission clandestine et son hélicoptère Sikorsky H-34 s’écrase à 25 km de Danang dans une zone montagneuse. Les recherches seront infructueuses. Il est nommé major à titre posthume.

Ses restes seront découverts en 1999 et formellement identifiés en 2003. Il est inhumé au cimetière national d’Arlington, section 60, tombe 8136 le 26 juin 2003.

Décorations[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

  • Dans le livre Les Bérets verts de Robin Moore, le personnage de Sven Kornie est inspiré de Lauri Törni.
  • Lors d'un vote organisé par l'émission de télévision finlandaise Suuret suomalaiset (« grands Finlandais ») en 2004, il fut élu 52e plus grand Finlandais de tous les temps.
  • Le groupe de Power Metal suédois Sabaton rend hommage à Lauri Törni dans la chanson "Soldier of 3 armies" de l'album Heroes (2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • H.A. Gill :The soldiers under three Flags- Pathfinder publishing. 1998

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]