Laurent Garcia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir García.

Laurent Garcia
Illustration.
Fonctions
Député de Meurthe-et-Moselle
En fonction depuis le
(2 ans, 1 mois et 27 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e circonscription
Législature XVe
Groupe politique app. MoDem
Prédécesseur Hervé Féron
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique MoDem
Diplômé de École nationale supérieure d'électricité et de mécanique de Nancy

Laurent Garcia (né le à Paris)[1] est un homme politique français, apparenté au MoDem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au lycée Stanislas, il rentre en classe préparatoire aux grandes écoles au lycée Saint-Louis.

Ingénieur diplômé de l'École nationale supérieure d'électricité et de mécanique de Nancy en 1993, il a d’abord été adjoint de la directrice commerciale d’une PME d’hydraulique (Hydro René Leduc), puis il a occupé depuis 1997 divers postes dans la filiale de transport de gaz à haute pression du groupe ENGIE : GRTgaz.

Vice-président de la Métropole du Grand Nancy[1] et maire de Laxou dans la banlieue de Nancy depuis 2008[2], il est investi par le mouvement La République en marche ! en mai 2017[3] et est élu député de la deuxième circonscription de Meurthe-et-Moselle le 18 juin 2017, en battant Valérie Debord au second tour des législatives[4] avec 66,82% des voix[5],[6].

Un an après son élection, l'Est Républicain a établi un palmarès des députés lorrains les plus travailleurs dans l'hémicycle en se basant sur différents critères comme la présence, les interventions, les amendements et propositions de loi proposés, il se place en bas du classement à la 16e place sur 21 députés[7].

Il a présidé la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme de Meurthe-et-Moselle[8] et a siégé syndicalement comme administrateur de GRTgaz parrainé par la CFE-CGC.

En tant que député, il est également investi dans des groupes de travail : Génération entreprise - Entrepreneurs associés (GEEA), Avenir Transports, comité de liaison parlementaire de l'Institut de la gouvernance territoriale et de la décentralisation (IGTD), groupe de travail sur les jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024, commission pour la Modernisation de la diffusion audiovisuelle, ainsi que des groupes d'amitiés (Mali et Pologne) et des groupes d'études[9].

Il siège au sein du groupe MoDem et Apparentés ainsi qu'au bureau de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]