Lady Jane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lady Jane (homonymie).

Lady Jane est une chanson du groupe rock britannique The Rolling Stones. Elle est issue de l'album Aftermath sorti le 15 avril 1966.

Elle ne figurera pas sur un 45 tours simple (single) au Royaume-Uni mais sortira le 2 juillet 1966 aux États-Unis en face B du single Mother's Little Helper. Ceci ne l'empêchera pas d'atteindre le n° 24 au hit-parade local (Billboard's Hot 100 singles chart) faisant du disque l'un des rares dont les deux chansons seront classées aux USA (Mother's Little Helper culminant au n° 8).

En France, où les 45 tours comportaient encore quatre titres (les simples à deux titres ne se généraliseront que l'année suivante), on la trouvera sur le super 45 tours Decca n° 457 122 mis en vente en septembre 1966, en seconde position sur la face A, derrière Mother Little Helper (qui sera n° 24 en France). L'autre face comportant le tube Paint it black (n° 8 en France mais n° 1 dans de nombreux pays), Lady Jane ne sera pas prise en compte par les classements français.

Sur la version studio (dont la durée indiquée sur les étiquettes oscille entre 3'06 et 3'08), il n'y a pas de batterie mais Charlie Watts officiera en concert.

La particularité de ce morceau est l'utilisation d'un dulcimer électrique (sorte de cythare) par Brian Jones. Après le décès de celui-ci (le 3 juillet 1969), la chanson ne sera plus interprétée en concert avant 2012.

La chanson est écrite par Mick Jagger après sa rupture avec Jane Ormsby-Gore (1942-), fille de David Ormsby-Gore, 5e Baron Harlech (en) et belle sœur de d'Amanda Harlech[1].

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Mick Jagger – vocal
  • Keith Richards – guitare acoustique
  • Brian Jones – dulcimer électrique
  • Jack Nitzche (extra musicien ne faisant pas partie du groupe) – clavecin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Wicker, « Amanda Harlech, portrait of a lady », Mode, sur next.liberation.fr,‎ 1er octobre 2011 (consulté le 25 février 2015)