La Servante écarlate (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Servante écarlate
Titre original The Handmaid's Tale
Réalisation Volker Schlöndorff
Scénario Harold Pinter
d'après le roman éponyme de Margaret Atwood
Acteurs principaux
Sociétés de production Bioskop Film
Cinecom Entertainment Group
Cinétudes Films
Daniel Wilson Productions Inc.
Master Partners
Odyssey
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Drame
Romance
Science-fiction
Thriller
Durée 109 minutes
Sortie 1990

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Servante écarlate (The Handmaid's Tale) est un film américano-allemand, réalisé par Volker Schlöndorff, sorti en 1990. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de Margaret Atwood[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

États-Unis, fin du XXe siècle. Un mouvement totalitaire dirige le pays, et la pollution et les accidents nucléaires ont rendu la plupart des femmes stériles. Les femmes encore fécondes sont placées comme reproductrices auprès des chefs de la nation, les « Commandants ». Kate, qui voulait s'enfuir, est enlevée à sa famille pour servir de reproductrice au Commandant Fred.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Distinction Catégorie Nom Résultat
1990 Berlinale[2] Ours d'or Volker Schlöndorff Nomination
1991 Evening Standard British Film Awards Meilleure actrice Natasha Richardson (avec Étrange Séduction) Lauréat
GLAAD Media Awards Meilleur film (sorti à grande échelle) La Servante écarlate Lauréat

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Margaret Atwood, La Servante écarlate, Robert Laffont, 1985, 518 p. (ISBN 978-2221103760)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]