La Ronde de nuit (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ronde de nuit.
La Ronde de nuit
Auteur Patrick Modiano
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
ISBN 978-2070272143

La Ronde de nuit est un roman de Patrick Modiano publié en 1969 aux éditions Gallimard. C’est le deuxième roman de Modiano et le premier traduit en anglais.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman est en lice pour le prix Goncourt 1969, jusqu'au troisième tour de scrutin, finalement décerné à Creezy de Félicien Marceau[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le narrateur du roman travaille pour la Résistance en même temps que pour la Gestapo française. Les personnages principaux du roman sont inspirés des deux personnages vrais, dirigeants de la Gestapo. Le khédive a des traits d'Henri Lafont (écrit Laffont par Modiano dans La Place de l'Étoile) et Philibert a des traits de Pierre Bonny. Les deux étaient des collaborateurs, membres de la Gestapo française. Le bureau 3 bis square Cimarosa dans le roman est inspiré du 93, rue Lauriston, où Lafont et Bonny avaient leur bureau, choisi pour la cour et le sous-sol, où les membres de la Gestapo torturaient des prisonniers, afin que les voisins ne pussent pas les entendre.

Notes et références[modifier | modifier le code]