La Frédière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Frédière
La Frédière
L'église Saint-Hilaire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Chaniers
Intercommunalité Communauté de communes des Vals de Saintonge
Maire délégué Corinne Grégoire
Code postal 17770
Code commune 17169
Démographie
Gentilé Frelois
Population 69 hab. (2016 en diminution de 11,54 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 01″ nord, 0° 35′ 18″ ouest
Altitude Min. 13 m
Max. 66 m
Superficie 2,89 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Saint-Hilaire-de-Villefranche
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 15.svg
La Frédière

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 15.svg
La Frédière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
La Frédière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
La Frédière

La Frédière est une ancienne commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Frelois et les Freloises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Frédière était une commune rurale du canton de Chaniers. Le Nord de la commune est majoritairement couvert par des bois, tandis qu'au Sud on trouve notamment des vignes.

L'habitat de la commune est éclaté en plusieurs lieux-dits. Le lieu-dit de La Frédière, où se trouve l'église Saint-Hilaire, est situé non loin du ruisseau Bramerit qui marque la limite nord de la commune. La mairie, quant à elle, jouxtait la frontière Est de la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Frédière[2]
Grandjean
Taillebourg La Frédière[2] Saint-Hilaire-de-Villefranche
Annepont Juicq

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune est absorbée par Saint-Hilaire-de-Villefranche suite à un arrêté préfectoral du [3].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 mars 2001 Gilbert Richardeau PCF  
mars 2001 2006 Jean-Marie Trochut    
2006 en cours Corinne Grégoire DVG Infirmière, conseillère départementale
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 69 habitants[Note 1], en diminution de 11,54 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
166177172170150150145162168
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
14112112511812412110210391
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
100103104837469768560
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
566654465753757869
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ancienne croix de carrefour située au sud de l'église. Une protubérance sur le fût fait office de petit autel à offrande. Elle est inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 26 novembre 2008[8].
  • Église romane Saint-Hilaire aurait été à l'origine celle d'une abbaye bénédictine totalement disparue. La façade occidentale fut inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 22 août 1949 mais celui-ci fut annulé. Dans sa totalité, l'église est maintenant inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 26 novembre 2008[9].

Ces deux monuments sont situés sur la Via Turonensis, un des Chemins de Compostelle, qui traverse la commune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Fabrice Rigoulet-Roze, « Arrêté préfectoral du 27 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Saint-Hilaire de Villefranche », Recueil des actes administratifs spécial n°17-2018-023,‎ , p. 69-72 (lire en ligne [PDF])
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Notice no PA17000080, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Notice no PA00104694, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :